Beware...
Bonjour à vous, Ô humble invité qui passez en ces lieux !

Le Staff vous invite, si vous êtes déjà inscrit, à passer les portes et vous enregistrer afin de voir toutes les catégories de votre demeure.
Si vous n'êtes pas encore inscrit, il serait peut-être temps de remédier à cela, non... ? Nous vous invitons de ce pas à faire le tour du propriétaire et à poser vos éventuelles questions dans la rubrique qui vous est dédiée... en espérant vous accueillir parmi nous.


- Cordialement et rôleplayistement, le Staff d'AA ! ♥

Beware...


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alors, as-tu peur du noir maintenant..? [Tyorika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apocrypha Apocalypso
× Bløødthirsty Executiøner ×
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1437
Age : 22
Où es-tu ? : A côté de mes voisins !
Quelque chose a avouer ? : Moi ?! Naon ! o.O
Date d'inscription : 20/03/2009

Renseignez-nous !
Je suis plutôt quelqu'un de...: Sociable
Et de...: Dangereux
Carnet de Rencontres:

MessageSujet: Alors, as-tu peur du noir maintenant..? [Tyorika]   Mer 28 Oct 2009 - 11:27

Tiens, une forêt ? Jamais Apocrypha n'avait remarqué de forêt aux abords de la ville ! Enfin : le temps était à la découverte, et forcément, il allait y entrer. Ce qu'il s'empressa de faire, des étoiles dans les yeux et un sourire aux lèvres. Qui allait-il rencontrer dans un endroit aussi sinistre... de nuit ?
La lune éclairait d'une lumière blafarde le reste de la forêt, tandis que lui, tueur sans âme propre, se tenait à l'entrée, attendant d'en être sûr pour passer la barrière. Regardant autour de lui, il humait l'air frais de la nature, comme pour deviner une éventuelle odeur humaine, de la chair fraîche comme le vent qui glissait sur ses épaules tel un châle de soie...
Non, il n'y avait personne. C'était une conviction à présent. Il était seul aux alentours, sinon, il aurait senti une présence. Il y a des choses que l'on n'explique pas... lui, il faisait partie de ces choses étrangement inhabituelles de la vie, avec personnalité multiple, pouvant s'adapter à tous les modes de vie et à toutes les situations. Dans sa bizarrerie, il pouvait sentir lorsque quelqu'un l'observait, même éloigné, et aussi lorsqu'il se croyait seul, remarquait la présence d'individus, même tapis dans l'ombre.

# Je devrais m'y engager, un bol d'air frais me ferait le plus grand bien ! #

Alors il s'avança entre les arbres, et bientôt il n'y vit plus rien. La lune ne filtrait pas, à travers le feuillage massif qu'offraient tous ces conifères. Il devait plisser les yeux pour tenter de distinguer les ombres, les formes du relief...
Et le malheur arriva : BAM, Apo' s'était prit un arbre en pleine face, et à présent les fesses à terre, il se maudissait lui-même intérieurement de ne pas avoir emporté de lampe.

"Putain ! injuria-t-il à voix haute. Qu'est-ce qu'il fout là cet arbre !? Il pouvait pas s'planter ailleurs nan ?!"

Ce n'est que lorsqu'il se releva en se massant le front qu'Apocrypha ressentit une présence. Animale ou humaine, il n'en savait trop rien... mais il y avait une chose là, pas loin, qui l'avait entendue et qui s'était déplacée dans le but de l'éviter. Non, ça ne marcherait pas ! La fuite ne mènerait à rien, il fallait affronter... car avec un tueur de ce rang dans les parages... non, ça ne marcherait pas.
Le jeune homme aux longs cheveux bleus rattachés en une queue haute fit volte-face : encore une fois, cette chose bougeait entre les buissons ! D'un pas rapide, il s'approcha en direction des bruissements... mais quand il y arriva, ce n'était qu'un lièvre, vulgaire animal. Le jeune tueur souffla, soupira, puis entendit un aute soupir, quelque part dans son dos. Il se retourna, et, presque prit de court, lança d'une voix incertaine :

"Qui est là..?!"

_________________

Invité
,
Je te trouverai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alors, as-tu peur du noir maintenant..? [Tyorika]   Lun 2 Nov 2009 - 2:18

Tyorika etais sortit marcher dans la foret alor que le soleil étais encore haut dans le ciel, adorent la nature, il ne vit pas le temps passé. Tyo ne se rendis même pas comte que la nuit étais tombée ainsi que les arbre ne laisse meme pas la lumiere émis par la lune car étant rester dans cette foret depuis le debut voyais parfaitement dans la nuit. Perdu dans ses penser Tyo ne se rendis pas comte de l'approche de quelqu'un jusqu'a que il parle a haute voix.

"Putain ! injuria-t-il à voix haute. Qu'est-ce qu'il fout là cet arbre !? Il pouvait pas s'planter ailleurs nan ?!
Tyo ria interieurement puis contourna l'homme qui s'etais m'y en marche après un simple lievre.
"Qui est là..?!"

- tien,tien je me trompe ou tu ne vois pas dans le noir?
dit-il avec un rire sur
Autour d'eux le silence étais maitre, autent que le noir. Tyo étais pourtant habille de vetement clair mais même dans cette foret ont ne pouvais y voir la moindre couleur
- J'espere que tu n'as pas peur dans le noir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Apocrypha Apocalypso
× Bløødthirsty Executiøner ×
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1437
Age : 22
Où es-tu ? : A côté de mes voisins !
Quelque chose a avouer ? : Moi ?! Naon ! o.O
Date d'inscription : 20/03/2009

Renseignez-nous !
Je suis plutôt quelqu'un de...: Sociable
Et de...: Dangereux
Carnet de Rencontres:

MessageSujet: Re: Alors, as-tu peur du noir maintenant..? [Tyorika]   Lun 2 Nov 2009 - 19:08

Apocrypha jugea, d'après l'écho de la voix du jeune homme, à quelle distance ils étaient l'un de l'autre. S'il avait voulu faire dans l'approximatif, il aurait dit qu'ils se trouvaient environ à deux mètres, trois mètres tout au plus. Mais précisément, l'autre personne était à deux mètres cinquante de lui. Il entendait une voix masculine lui parler, non loin. L'autre conjectura, d'après ce qu'il avait vu, que le tueur n'y voyait pas vraiment bien dans le noir... ce qui, entre nous, n'était pas forcément faux. Il n'y voyait pas vraiment mal, mais il n'y voyait pas clairement les contours non plus. Pourtant, passée la limite des deux mètres cinquante qui les séparaient, il distinguait un corps svelte et de longs cheveux clairs, peut-être bleus clairs, ou verts clairs, brillants dans un faisceau de Lune qui avait réussi à se faufiler entre la masse sombre des feuilles d'arbre de la forêt.

"Belle conjecture, je ne vois pas clair dans le noir ! Mais ce doit être le cas de tout le monde, j'imagine... nous sommes dans un monde réel et non fantastique, les elfes n'existent pas."

La phrase d'Apo' était ironique, mais démontrait une vérité infaillible : même celui qui se tenait face à lui, qui que ce soit, lui non plus n'y voyait pas parfaitement, quel que soit son degré de vision.
Mais le jeune homme continua de lui parler, comme pour percer le silence pesant qui s'installait. Avait-il peur du noir ? Peur du noir... non, quelle question ! Au théâtre on apprend à n'avoir peur de rien, lui était professeur de théâtre. S'il avait eu une quelconque raison d'avoir peur, il ne serait pas sorti, et encore moins dans ce lieu si sinistre... et de nuit !


"Pourquoi cette question ? Et toi, as-tu peur du silence ?"

S'il s'entêtait à lui parler, peut-être arriverait-il à trouver une faille sur laquelle il pourrait jouer de ses talents les plus grands, à savoir torture et oppression.

"Je suis le maître du silence. Sache que... je peux tout te faire sentir en un regard... un effleurement... ou un souffle..."

Disant ces mots, Apocrypha s'approchait d'un pas lent mais sûr de son vis-à-vis. Il avait envie de jouer. De jouer avec ses nerfs. Il était peut-être le maître du silence... mais surtout le maître de l'agacement, le maître du jeu. Pour ponctuer ses paroles, il souffla un air chaud dans le cou de l'inconnu dans un sourire limite sadique. Il était tout proche de lui, mais l'autre ne semblait pas vouloir fuir. Le tueur, maîtrisant pour l'instant ses pulsions, profita de sa position pour mieux détailler le jeune homme à quelques centimètres de son propre visage : de belles courbes fines pour un visage à la peau nacrée et de magnifiques yeux verts. Si près, il pouvait même deviner les couleurs. En tout cas, il semblait à peine plus jeune que lui, de deux ou trois ans tout au plus.
Pour jouer, le territoire était plutôt bon : une forêt. S'il n'était pas tombé dessus, il aurait manqué une belle occasion de s'amuser un peu et se remettre en bouche le goût acide mais sucré du sadisme.


"Quel est ton nom ? demanda-t-il pour rajouter quelque règle idiote à son jeu. Et ton âge ? Quel âge as-tu ?"

_________________

Invité
,
Je te trouverai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alors, as-tu peur du noir maintenant..? [Tyorika]   Mar 3 Nov 2009 - 18:29

"Belle conjecture, je ne vois pas clair dans le noir ! Mais ce doit être le cas de tout le monde, j'imagine... nous sommes dans un monde réel et non fantastique, les elfes n'existent pas."

Tyo pouvais voir que son interlocuteur tentais bien de le distinguer et surtout d’évaluer la distance qui les séparais. Puis il se rendit comte que un jet de lumière qui avais réussi a se faufiler a travers la végétation abondante des arbre touchais ses cheveux mais laissais son visage dans le noir.

"Pourquoi cette question ? Et toi, as-tu peur du silence ?"
répondit-il a sa première question.


*Pour qui il me prend celui-la, pourquoi je lui aurait dit cela sinon*
pensa t’il tout en s’éloignant un peu du jet de lumière.*


- Bien sur que non quel question j’adore le silence.
dit-il a son interlocuteur.


Tyo vit l’homme avancer d’un pas lent mais sûr vers lui tout en parlant. Il le regardait s'approcher sans ciller ni sans bouger. Il ne voulait pas s'enfuir, car il n'avait pas peur de cet homme. Il trouvait la situation plutot amusante même.

"Je suis le maître du silence. Sache que... je peux tout te faire sentir en un regard... un effleurement... ou un souffle..."

Suite a cette phrase, Tyo ne pue se retenir de rire intérieurement. L'homme croyait-il que ça allait l'effrayer ?

"Quel est ton nom ? Et ton âge ? Quel âge as-tu ?"

- Quel age ai-je ? Essayer donc de deviner mon cher. Et peut vôtre plaisir, bien que les elfe n’existe pas, notre corps est une machine qui s’adapte de façon remarquable a son environnement lorsque que cela fait longtemps.

L'inconnu s'étant tourné pour poser sa question, Tyorika en avait profité pour sauter en silence pour attraper une branche d'arbre basse. Il s'était hissé dessus sans trop de mal. Du haut de son arbre il s’amusait a récolter dans l’un des trou de l’arbre des noix qu’il lançait par la suite sur l’épaule de l’homme avec qui il parlait.

* Je sens que je vais bien m’amuser cette nuit, heureusement que je suis ici depuit longtemps. D'un, je connais cette foret sur le bout des doigt et de deux je suis dans le noir ici depuis un bon moment, ce qui a comme résultat que je voie assez bien *
Revenir en haut Aller en bas
Apocrypha Apocalypso
× Bløødthirsty Executiøner ×
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1437
Age : 22
Où es-tu ? : A côté de mes voisins !
Quelque chose a avouer ? : Moi ?! Naon ! o.O
Date d'inscription : 20/03/2009

Renseignez-nous !
Je suis plutôt quelqu'un de...: Sociable
Et de...: Dangereux
Carnet de Rencontres:

MessageSujet: Re: Alors, as-tu peur du noir maintenant..? [Tyorika]   Dim 8 Nov 2009 - 14:34

Apocrypha avait fait dos quelques secondes au jeune qu'il venait de toiser un bon moment, seulement pour lui poser une petite question, qu'il en avait profité pour s'éclipser... lorsqu'il se retourna, il trouva une place vide. L'autre n'était plus au sol en tout cas, mais il sentait encore sa présence aux alentours. Peut-être bien qu'il n'y voyait pas très clair, mais sa vue s'habituait petit à petit à la pénombre, tout comme son interlocuteur. Il devait être là depuis plus longtemps que lui, et certainement connaissait-il mieux la forêt que lui, mais il ne le battrait pas sur ce terrain. S'il voulait jouer, ils allaient jouer.
Depuis son perchoir - il était sûrement en l'air, dans un arbre - le jeune lui demandait de deviner son âge... et lui lançait des projectiles sur l'épaule. Le tueur se retourna et scruta toutes les branches des arbres, dans l'espoir d'y deviner une silhouette quelconque. Malheureusement ses yeux n'étaient pas encore assez habitués à ces teintes sombres tout autour de lui. Ne le voyant pas mais sachant environ où il se trouvait, Apocrypha pouffa de rire de ce jeu de gamin et lança :


"Tu as entre 18 et 19 ans et tu es élève à l'Académie, je me trompe ? ..... Bon, et maintenant tu descend de ton perchoir et on joue sérieusement ou bien je viens te chercher moi-même !"

Le jeune tueur sans gage ne cherchait pas à intimider l'adversaire qui se croyait si naïvement à la hauteur de l'affronter à ces petits jeux, mais il lui plaisait de le provoquer. De toute manière, son activité principale se résumait à provoquer les gens.
Mais malgré tout cette partie s'annonçait intéressante : son interlocuteur était jeune, plein de fougue, impulsif et avait de la suite dans les idées. En plus de ça, il paraissait connaître la forêt comme sa poche... vraiment, vraiment intéressant oui...
Apo' avait glissé une main dans sa poche sans le cacher, et avait fait tinter les clochettes qui s'y trouvaient. Seulement, dans cette poche-là, il n'y avait pas que des clochettes... en effet : s'y trouvaient aussi plusieurs petits couteaux, des lames de rasoir et toute un armada de petits projectiles coupants ou explosifs qu'il se ferait alors une joie de lancer sur son adversaire quand celui-ci se mettrait à courir comme le précédent lièvre...

_________________

Invité
,
Je te trouverai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alors, as-tu peur du noir maintenant..? [Tyorika]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors, as-tu peur du noir maintenant..? [Tyorika]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gri-Gri pour rêver
» « Restez avec moi, j'ai peur du noir ! » ? Mila S. Stilton. [ Complète ]
» KIRSTEN&FERGUS&MELODY&LOGAN ? « J'ai peur du noir, je peux dormir là ce soir ? »
» Alors que la peur te ronge...
» Commentaire fiche Cybille du Coudray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beware... :: Forêt Dense-
Sauter vers: