Beware...
Bonjour à vous, Ô humble invité qui passez en ces lieux !

Le Staff vous invite, si vous êtes déjà inscrit, à passer les portes et vous enregistrer afin de voir toutes les catégories de votre demeure.
Si vous n'êtes pas encore inscrit, il serait peut-être temps de remédier à cela, non... ? Nous vous invitons de ce pas à faire le tour du propriétaire et à poser vos éventuelles questions dans la rubrique qui vous est dédiée... en espérant vous accueillir parmi nous.


- Cordialement et rôleplayistement, le Staff d'AA ! ♥

Beware...


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Entre sucette et mauvaise rencontre ~ [Pv Sayuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ~ Entre sucette et mauvaise rencontre ~ [Pv Sayuki]   Ven 14 Jan 2011 - 22:56

<< Ma ptite Chiyu D'amour !! Je crois que j'ai trouvé un ptit truc super pour toi ! Ya un nouveau magasin de bonbon qui vient d'ouvrir et devine quoi...?? IL Y A DES CENTAINES DE SUCETTES DIFFERENTES !!! Un vrai ptit paradis pour les suceuses de sucettes comme toi !! Dans la rue principale, ça ouvre à 7H30 ma chéwrie d'amour Wink gros bisous, et pense a moi (a) <3 >>


Sourire aux lèvres, portable à la main, Chiyuki se mit à courrir partout dans sa chambre en hurlant de joie. Oui oui, dès qu'il s'agissait de sucette, on la perdait pendant un petit moment, une vraie folle dans ces cas là. Mais bon, il ne fallait pas s'inquieter, et ça son père le savait bien, raison pour laquelle il ne quitta pas la cuisine même en entendant sa fille hurler de la sorte.

Il était 6H30 du matin, jours de cours, un Mercredi précisement. Et ce jour là, comme toutes les semaines, la jeune fille ne commençait qu'à 11H. Si elle était déjà debout à cette heure-ci, c'était simplement à cause du sms que lui avait envoyé une de ses amies proches. En règle générale, jamais elle ne serait sortie de son lit aussi tôt alors qu'elle n'en avait pas besoin, mais ce matin là, c'était un sms spécial, un nouveau magasin de sucette ouvrait ! Aucun meilleur réveil que ça.

Après avoir tourné en rond dans sa chambre pendant plus de cinq minutes, l'adolescente descendit les escaliers quatres à quatres pour rejoindre son père adoré. Des qu'elle fut assez proche, elle lui sauta sur le dos et le calina.


-Mon papou adoré !!! Tu sais quoi ?!!!


Mort de rire, comme tous les matins, il tourna sur lui même en la tenant bien fermement, puis il se stopa lentement, la posa à terre et se retourna pour la prendre dans ses bras.


-Non ma crevette, mais, je ne sais pas pourquoi, je sens qu'il y a des sucettes là-dessous... je me trompe ?


Sentant son père lui baiser les cheveux, Chiyuki sourit et hocha doucement la tête.


-Trop fort ! Y'a un nouveau magasin plein de sucette qui vient d'ouvrir ! Je peux y aller ce matin avant les cours ? Je viens avec toi jusqu'à ton boulot et puis après j'irais à pied. S'il te plait s'il te plait s'il te plait...!


Et oui, dès qu'il s'agissait de sucettes, cette demoiselle était prête à tout, même à faire des yeux de chien battu à son père. Forcement, celui-ci ne résista pas et lui dit de se dépêcher de se préparer. Il n'eut pas besoin de se répeter. En deux ou trois mouvements, Chiyu était habillée et attendait devant la porte, toute souriante et excitée.

Moins d'une heure après, elle y était, enfin !
Devant elle se dressait la paradis. De toutes les couleurs, plein de rubants, plein de ballons, oui, ce magasin était un vrai paradis pour elle. Elle erra dans ce lieu magnifique pendant plus d'une demi-heure, mettant une sucette dans son panier des qu'elle en avait envie. A la fin, de sa visite, il y avait plus de cinquante bonbons. Mais, heureusement, elle avait toujours de quoi acheter des sucettes, oui, toujours.

C'est en chantonnant qu'elle prit le chemin de l'académie. Il devait être dans les environs de 8H30 quand elle poussa la lourde porte de son établissement, son grand sachet de sucrerie à la main. Elle avait encore plus de deux heures de libres, mais elle n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait bien faire.
Fouiller l'académie et trouver de nouvelle pièce ? déjà fait...
Trouver de nouveaux racourcis ? encore déjà fait...

Enfaite, Chiyuki avait déjè parcouru cette école de long en large et en travers. Dès qu'elle avait un instant, elle se mettait à la parcourir. Mais à force, cela ne servait plus vraiment à grand chose. Quoiqu'il lui restait encore un endroit qu'elle n'avait pas encore était voir, le sous-sol. Cet endroit sombre ne l'avait enfaite jamais vraiment interressé, surtout que l'élève était pire qu'une trouillare, alors ce genre de lieux de lui plaisent pas forcement beaucoup. D'après ce qu'on en disait, cette partie de l'académie était froide, humide et sombre, rien de plus. C'était surtout là qu'on retrouvait tous les élèves isolés, pas vraiment socials.

Cependant, elle voulait faire quelque chose, et puis, si elle restait là, ses sucettes ne risquaient pas de faire long feu. Avec tous les goinfres qui passaient dans le hall le matin, c'était bien trop risqué.
C'est donc avec une certaine apréhension, mais avec le but de protéger ses sucettes, qu'elle prit le chemin des sous-sols.
Rien que les escaliers lui faisaient peur. Elle tremblait légèrement, regardant partout, de peur que de mains ne sortent d'on ne sait où.

Quand elle entendit un petit craquement, elle lacha un petit cri aïgu et partit en courant. Dès qu'elle vit une porte, elle l'ouvra et y entra dans hésitation, refermant vite la porte derrière elle. Elle soupira un peu de soulagement, ne sachant même pas pourquoi elle était parti ainsi.
Mais c'est en se retournant qu'elle eu le plus peur. Elle sursauta de peur et baissa sa tête toute rouge de honte.


-Oh...Pa...pardon de te...enfin de vous dé...déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~ Entre sucette et mauvaise rencontre ~ [Pv Sayuki]   Sam 15 Jan 2011 - 0:14

Mercredi matin, 10H30... Tout se passait comme tout les matins pour la jeune Sayuki : Elle se levait avec plus d'une heure de retard. Cela lui valait de nombreux avertissements, et son professeur principal l'avait même prévenu : Si elle continuait ainsi, elle se ferait virer de l'établissement!
Virer ? Mais pour aller où ? Dans un foyer pour adolescentes en pleine crise ? Car voilà ce qu'elle était, une adolescente faisant sa crise d'ado, et son enfance difficile n'arrangeait pas les choses.
Elle hésita quelques instants : Se lever et aller en cours malgré ce majestueux retard, ou rester dormir et simuler une maladie quelconque ?
Elle opta pour la première option sans réellement savoir pourquoi... Sûrement qu'elle n'avait aucunement l'envie de rester dans son lit à ne rien faire... Elle aimait se divertir en répondant un peu aux professeurs, ainsi qu'aux élèves.
Elle n'avait jamais été très amicale, pourtant, elle aurait tant aimé avoir une vraie amie, vous savez, celle à qui l'on raconte tout, celle à qui l'on peut aisément raconter sa vie, ses soucis, sans qu'elle nous rit au visage, sans qu'elle nous ignore, sans qu'elle nous dise qu'elle n'en a rien à faire... Ce genre d'amie, Sayuki n'y avait jamais eu le droit. La seule personne à qui elle confiait ses secret n'en étais pas une... C'était son journal intime, qu'elle tient depuis ses 10 ans.

Elle aime beaucoup écrire. Seule, isolée, elle s'envole dans des mondes inexistants, mais pourquoi aux allures si réels...

La jeune fille sortit de ses pensées, et commença à se préparer. Elle prit une douche rapide. Elle aimait sentir l'eau chaude coulait le long de son corps, l'odeur du savon se répandre dans la salle d'eau...

Vêtue d'une simple serviette mauve, elle sortit de la salle de bain, pour retourner dans sa chambre. Elle enfila une robe blanche moulante au décolleté vertigineux, ses bottines noires favorites, et commença à se lisser les cheveux. Elle mit ses pinces bleus habituelles, puis entreprit de se maquiller. D'abord le fond de teint liquide, puis le fond de teint poudre, puis, le fard à paupières, l'eye liner, le mascara et enfin, le gloss.

Sayuki était parée pour la journée.

Elle prit son sac bleu en bandoulière et se dirigea vers sa salle de cours, la salle 501, tout en haut de l'aile Nord, escalier de gauche.

Arrivée devant la porte, elle inspira un bon coup, se para de son plus beau sourire, et frappa mélodieusement à la porte.

- Entrez ! Fis une voix qu'elle ne connaissait que trop bien.

-Bonjour ! Excu...

-Melle Manako ! Encore en retard...
C'était quoi ce matin ? Panne de lisseur ?


Toute la classe se mit à rire.

-Ah vrai dire, Mr Clifton, mon lisseur va très bien !

Elle passa une main dans ses cheveux, souriant d'un air de défi. Quand elle alla pour s'assoir, le jeune professeur l'interrompu.

-Que faîtes-vous ?

-Eh bien, je m'assois pour suivre la fin du cours !

-Ah ah ! Que croyez-vous Melle ? Je ne
veux pas de vous dans mon cours. La prochaine fois, vous arriverez à l'heure
.

Elle pâlit. Mais, sans se départir de son sourire, elle fit un signe d'approbation à l'adulte, avant de sortir.
Elle se retrouvait devant la porte, sans savoir quoi faire.

Hors de question de retourner dans la chambre... Trop ennuyeux. Et la permanence, même pas en rêve... Elle réfléchit et trouva enfin un lieux idéal où elle pourra s'abandonner à l'écriture de son nouveau roman : Le sous-sol.

Elle aimait y allait, même si elle n'en avait pas souvent l'occasion.

Elle se mit à trottiner gaiement.
Lentement, elle descendit l'escalier en colimaçon. Puis, elle arriva
dans la pièce sombre et humide.

A l'intérieur se trouvait un mobilier assez récent : Un canapé, une table, des chaises. Rien d'extraordinaire, mais assez pour que cette pièce soit agréable pour travailler, réviser, ou même simplement rêver seule dans le silence et l'obscurité.
La lumière n'était pas très forte, mais suffisamment pour pouvoir distinguer aisément tout les recoins de l'endroit.

Elle s'installa à la table, sortit un petit carnet ainsi qu'un stylo noir de son sac, et se mit à écrire, frénétiquement, sans s'arrêter. Durant de longues minutes, le silence régna.

Puis, des pas le troublèrent. D'abord des pas légers, lents, puis lourds et rapides. Quelqu'un courait dans les escalier, troublant la jeune fille déjà présente.

Elle essayait de se reconcentrait quand la porte en bois assez ancien s'ouvrit, et qu'une jeune fille au long cheveux noirs passa. Elle sursauta de peur en voyant Sayuki, et rouge de confusion, baissa la tête et se mit à bégayer.

-Oh...Pa...pardon de te...enfin de vous dé...déranger.

Sayuki eut un rire sinistre, un rire méchant... Elle regarda la nouvelle venue avec insistance, la détaillant minutieusement. C'était une très jolie fille, sûrement du même âge, à l'air pur et innocent.
Cela faisait quelques temps que Sayu ne s'était pas amusée à embêter de jeune gens. Elle décida donc de faire de cette fille sa nouvelle victime.

-Hum, tu peux t'excuser, mais, le mal
est fait... Tu m'as déranger en pleine écriture de mon bouquin. Je
déteste ça au plus haut point ! Maintenant, comment je fais moi,
pour me concentrer à nouveau ?


Elle tourna la tête vers son carnet, puis, posa son regard sur sa camarade.

-Tu ne devrais pas être là en plus. Tu m'as l'air peureuse, innocente. Tu serais bien mieux en cours, ou, si tu n'as pas cours, en salle d'étude. Tu dérangerais moins en tout cas !


Le ton de l'adolescente était froid, dur, comme à son habitude. Elle continuait de regarder son interlocutrice, attendant une réponse, histoire de s'amuser un peu.
Après tout, avec le prof d'histoire, elle n'en avait pas réellement eu l'occasion, et cela la frustrait grandement. Elle avait besoin de se défouler sur quelqu'un. Cette jeune fille était mal tombée, voilà tout...
Revenir en haut Aller en bas
 
~ Entre sucette et mauvaise rencontre ~ [Pv Sayuki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beware... :: Sous-sol-
Sauter vers: