Beware...
Bonjour à vous, Ô humble invité qui passez en ces lieux !

Le Staff vous invite, si vous êtes déjà inscrit, à passer les portes et vous enregistrer afin de voir toutes les catégories de votre demeure.
Si vous n'êtes pas encore inscrit, il serait peut-être temps de remédier à cela, non... ? Nous vous invitons de ce pas à faire le tour du propriétaire et à poser vos éventuelles questions dans la rubrique qui vous est dédiée... en espérant vous accueillir parmi nous.


- Cordialement et rôleplayistement, le Staff d'AA ! ♥

Beware...


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenons-nous dans les bois [PV Hikaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Promenons-nous dans les bois [PV Hikaru]   Sam 2 Oct 2010 - 1:35

Il était une fois un jeune homme qui avait beaucoup de questions. Des questions? Me direz vous avec des yeux interrogatifs. Eh bien oui, vous connaissez Travis depuis un moment et vous pouvez témoigner de ses combats intérieurs contre lui même, de ses nombreuses questions sur la vie qui avaient tendance à le rendre un peu fou par moments. Enfin, plus il avait de questions, plus il avait de réponses mais chaque réponse amenait à nouveau une question. Donc quelque part, chaque question l'approchait de la vérité puisqu'il y avait une réponse mais, elle lui redonnait des questions et donc l'en éloignait un peu plus à chaque fois. Il se rendait compte que la vérité était terriblement vaste et que certainement un humain ne pourrait jamais réussir à en enfermer la plénitude dans sa petite boîte crânienne.
Pourtant, chaque être humain aspire à la vérité, certains poussent leurs recherches très loin et d'autres avancent lentement et découvre au fur et à mesure. Mais personne n'arrivera à trouver la réponse finale, beaucoup d'hommes ont donné fin à leurs jours en se rendant compte de cette réalité, pensant que tout était vain. La quête de la vérité et donc de la sagesse et de l'intelligence les a conduit à la folie.

Travis était de ceux qui n'abandonnaient pas mais qui jouaient sur le fil de la vérité, suspendu au dessus du gouffre de la folie, tel un funambule. Il avançait en s'amusant, sachant qu'il pouvait basculer à tout instant. Le pire dans tout ça, c'est qu'il ne cherchait même pas quelque chose en particulier et il ne voulait pas faire avancer les choses de par ses possibles découvertes, il n'avait aucune prétention et aucun combat, tout n'était qu'un jeu au fond. Le jeu de la vérité et de la folie.

Mais qu'est-ce qui nous amène ici, dans cette forêt mystérieuse en ce moment? Eh bien comme vous l'aurez deviné, Travis. Il se baladait en cette journée, le temps était un peu gris mais pas menaçant de pluie. A ses yeux, le temps était idéal pour une promenade. Il se baladait donc dans la forêt, trainant ses questions incessantes et espérant croiser son fidèle écureuil quelque part. Il marchait, un peu dans la lune et se laissait bercer par le paysage l'entourant. Rien ne semblait pouvoir venir ternir cette promenade, même la pluie aurait pu rendre le tableau intéressant et joli.
La nature était en train de tourner, les arbres vêtaient leur pelage d'automne et l'odeur de l'air devenait cette senteur propre à cette saison, un doux mélange de pluie et de feuille morte... Travis aimait particulièrement cette saison pour son calme et sa poésie.

Le jeune homme marchait donc dans cette forêt aux milles mystères et profitait pleinement de l'atmosphère dégagée de sa promenade. Après une marche plus ou moins longue, il aboutit sur une petite clairière avec un arbre planté au beau milieux du halo lumineux marqué par l'absence de végétation. Un tapis composé d'herbe et de mousse recouvrait le sol et Travis jugea que l'endroit était idéal pour s'arrêter, s'assoir et juste ne rien faire, quitte à s'assoupir.
Il s'assit donc contre l'arbre et contemplait simplement le paysage qui était à sa disposition, tendant l'oreille pour écouter le calme régnant ici bas, juste coupé de temps à autres par le chant d'un oiseau qui était assez courageux pour ne pas encore avoir pris son envol pour les chaleurs tropicales. Après quelques instants, il sortit son harmonica pour jouer et tenter de confondre le son de son instrument dans l'atmosphère planant dans la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV Hikaru]   Lun 4 Oct 2010 - 17:06

Je me suis étonné de l'heure à laquelle je m'étais levé... il était 10h, ce qui signifiait que j'avais pus dormir la nuit passée malgré toutes les questions qui naissaient -renaissaient- en moi. Je m'approchai du calendrier que j'avais accroché aux murs vides de ma chambre. Je n'avais pas de cours ce jour-là... J'allais vers la fenêtre. Le ciel était gris... J'avais envie d'aller me promener, ce n'était pas ce ciel qui m'en dissuadait. Non, loin de là, il m'en donnait envie, envie d'aller dans la forêt non loin de la ville. Je ne pourrai expliquer cette envie. Ce fut comme si un souvenir se réveillait et me dictait cette marche...
Je me préparai à la sortie. Je pris de quoi me vêtir -un bonnet, un sweat et un pantacourt- et de quoi m'approvisionner pour la journée -pour cela, je suis allé au réfectoire prendre, en cachette, une bouteille d'eau et des biscuits que je mis dans mon sac-à-dos. Puis j'empruntai des couloirs et des escaliers pour atteindre la grande porte. J'étais parti...
La forêt bordait la ville mais il me fallait tout de même traverser la ville entière pour y arriver. Ce que je fis tout en me posant -encore- des questions sur mes origines, mon passé... J'étais perdu dans mes pensées mais les rues de plus en plus désertes m'avertissaient que j'approchais. En effet, les ruelles devenaient sentiers ; les pentes devenaient plus fortes ; les lampadaires se confondaient aux arbres, de plus en plus nombreux...
Quelques kilomètres depuis les premiers lots d'arbres, un doux chant m'ébranla. J'en cherchais l'origine, ce chant si pur, si naturel. J'ai failli le confondre aux chants mélodieux des oiseaux mais un léger bruit métallique mit fin à cette illusion. Je dirigeai mes pas vers l'origine de cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans les bois [PV Hikaru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ?
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beware... :: Forêt Dense-
Sauter vers: