Beware...
Bonjour à vous, Ô humble invité qui passez en ces lieux !

Le Staff vous invite, si vous êtes déjà inscrit, à passer les portes et vous enregistrer afin de voir toutes les catégories de votre demeure.
Si vous n'êtes pas encore inscrit, il serait peut-être temps de remédier à cela, non... ? Nous vous invitons de ce pas à faire le tour du propriétaire et à poser vos éventuelles questions dans la rubrique qui vous est dédiée... en espérant vous accueillir parmi nous.


- Cordialement et rôleplayistement, le Staff d'AA ! ♥

Beware...


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Jeu 16 Sep 2010 - 21:35

La plage, surement le plus bel endroit de cette ville, là où le couché de soleil est magnifique. Il y avait pas mal d'activité sur le bord sableux de la mer, certes il n'y avait pas énormément de baigneur mais de nombreuses personnes pratiquaient du sport même à cette heure, volley-ball, beach soccer, cerf volant etc... Hibari Kyoya lui préférai se prélasser sur une serviette, vêtu exceptionnellement d'un short de bain et d'une chemise blanche à manche longue qu'il avait laissée ouverte. C'est le seul lieu et moment où le mafieux ne s'obligeait pas à être impeccable.
Hibird pataugeait dans sa mini piscine que son maître avait creusé pour lui. Malgré tout il faisait encore chaud, le Vongola mangeait une glace au chocolat tout en contemplant le soleil qui se teintait peu à peu de rouge.


" Tsss si il pouvait y avoir plus d'endroit comme ça. C'est presque aussi beau que la plage de Namimori. "

Le petit oiseau contesta par une série de piaillement.

" J'ai dit presque. "

L'homme sourit. Cet oiseau, ainsi que son anneau et son brassard de Président du Comité de Discipline, était tout ce qui lui restait comme souvenir de son ancienne et adoré ville. Hibari avait le mal du pays, il ne se sentait pas chez lui, aucuns repères, toute ces habitudes qui c'étaient perdues. Fini le temps où il dormait sur le toit du collège, même en hivers. Cette Académie n'était pas si terrible que ça mais comment oublier Namimori, ville qui l'a vu naître et devenir ce qu'il est aujourd'hui.

" Tss j'espère que Sawada et sa clic ne casse pas tout là bas. "


Dernière édition par Hibari Kyoya le Ven 17 Sep 2010 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Ven 17 Sep 2010 - 15:23

Nanami avait disparu quelques temps de la ville, peut-être parce qu'elle ne s'y plaisait plus bien qu'avant elle ne l'aimait pas beaucoup plus. Les cours ne l'a branchés plus du tout et elle était absente le plus clair de son temps mis à part pour les gros contrôles ... Comment fait-elle pour être courant si elle n'est pas présente ? Au lieu d'appeller ça des amis, elle les appelles plutôt messager: ce sont ses camarades de classe. Elle a donné son numéro a deux personnes qui la prévienne en permanence ou presque. Alors ses journées se résume à manger, dormir, lire, regarder de la télé, fumer bref tout ce qu'il y a de plus normal à son age ... Ou pas.

Aujourd'hui il faisait encore beau et notre petite brune décida de sortir de sa chambre après quelques hésitations. Elle se dit qu'elle devait profiteravant d'avoir à nouveau de la pluie, de la neige, du vent, des ouragans qui sait quel temps fera demain ... ( Oké, la météo mais bon ). Elle n'était pas encore sortie de sa journée et venant à peine de sortir du lit. Sayer, le fauve était debout! Elle se regarda dans la glace mais pas bien longtemps car sa tête l'a déprima encore plus. Elle ne pouvait pas se voir ni le matin, ni le midi et encore moins le soir bien que personne ne connaisse les raisons de la jeune fille que l'on qualifie de "mignonne". S'étant levée du pied gauche, elle enfila son maillot de bain bien qu'elle n'a pas l'intention de se baigner ni bronzer àune heure pareille ... Elle passa une robe noire par-dessus la tête, elle était simple sans trop de fantaisie mais lui rendait une belle silouhette et s'arretait mi-cuisses afin de laisses ses jambes prendre l'air parce que sous la couette elles en avaient assez. Elle mit une paire de tongues dans les tons gris/noirs ainsi qu'un petit gilet en jeans délavé et retroussé au niveau des manches. Maintenant ça de fait, elle passa aux cheveux, un petit coup de peigne et un chouchou. Voilà, une queue de cheval mais elle n'attacha pas sa frange et laissa quelques mèches rebelles.

Une fois le courage à deux mains, elle enfonça la porte et partie en direction de la mer et de la fraicheur du soir. Arrivée à destination, elle ne savait pas vraiment quoi faire, elle se contenta donc de marché droit devant elle dans un premier temps ... Alors que son esprit s'évader, elle percuta une personne assise en plein milieu de son chemin. Quel deuxième réveil difficile de la journée ... D'abord elle avait une envie d'aboyer sur l'imbécile devant lui mais elle n'avait pas de voix pour ça et puis, c'était quand même de sa faute même si elle ne se l'avouera jamais. Elle gromela quelques mots en sa direction :

- Désolé, mais la prochaine fois regarde de ne pas te poser sur mon chemin

Et la discussion était lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Ven 17 Sep 2010 - 15:55

L'air était tiède et doux, tout simplement parfait. Hibird continuait de patauger innocemment en chantant l'hymne, comme d'habitude, d'un ton guilleret. Hibari s'adossait à un rocher, un bâtonnet de glace dans la bouche, qu'il venait de finir il y a quelques minutes. Il regarda l'heure sur sa montre Vongola, puis replongea à nouveau son regard sur le soleil couchant pour finir par s'endormir.

Pendant sa sieste, il rêvait de tout ses moments passés, tout ses combats, toutes ses rencontres. Pour quelqu'un de son âge le jeune homme en avait vu plus que ce que l'on pouvait s'imaginer, de nombreuses fois il c'était retrouvé dans des situations où la mort pouvait surgir à tout moment mais jamais le mafieux ne fut effrayé, peut être parce qu'il ne s'en rendait pas vraiment compte du fait qu'il ne connaissait que ça.

Alors que ses rêves nostalgiques commençaient à le détendre, quelque chose le percuta, un pied... Ouvrant les yeux aussitôt, les faisant remonter jusqu'à la source du dérangement, Hibari Kyoya se vit lancer un regard assassin, comme à son habitude, sur une demoiselle qu'il aurait trouvé mignonne si il était un garçon normal, vu que ce n'était pas le cas, il répondit en conséquence.


" Si tu ne sais pas utiliser tes pieds et tes yeux, va t'en prendre à ton cerveau, si il n'est pas noyé par ta mauvaise foie. "

Il n'était pas d'humeur à se battre, le Gardien des Nuages préférait savourer le peu de temps qu'il s'accordait à la détente. Une chance pour la jeune fille qui aurait pu se faire "mordre à mort" par ce combattant hors pair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Ven 17 Sep 2010 - 16:10

- Oui, mais tu peux t'en prendre qu'à toi même d'avoir un cul aussi gros .. Si seulement tu étais moins gros j'aurai eu plus de place pour passer.

Biensure qu'elle était de mauvaise foie mais c'était dans sa nature de toujours tout rejetter. Ses pieds et ses yeux, il avait un problème ? Quelle idée de se poser là. Il n'était pas aussi sympathique qu'elle l'aurait espérer mais d'un côté elle l'avait cherché. Il faut dire que dès Nanami sort de chez elle, elle peut être sure qu'elle va avoir une altercation avec un individu et c'était très fréquent par conséquent. La brune n'était pas d'humeur à vouloir jouet avec ses émotions, elle voulait juste être tranquille mais ela sembler désormais presque impossible car elle était trop têtue pour s'arreter maintenant.

Alors que lui aussi semblait avoir un fort caractère, la jeune fille n'était pas du tout intimidé par son regard de tueur mais plutôt amusé et elle ne cacha pas son petit sourire en coin. Autant le faire rager jusqu'au bout ce dit-elle. C'était une AS du " Tu crois que tu me fais peur". C'est inconscient de sa part mais elle ne pensait jamais à plus loin, après tout sa vie ne valait rien à ses yeux, elle ne l'a partageait avec personne que ce soit ami, famille, petit ami ... La solitude lui pesait depuis déjà quelques années. Quelle drôle de situation quand sa plus grande phobie est d'être seule dans le noir mais bon, on s'y fait apparement vu que ça ne l'a rend pas plus aimable.

Nana le toisa de bas en haut et ses yeux noirs le fixèrent intensement. Elle tentait de retenir chaque parcelle de sa peau bien qu'elle n'aie pas de but précis. Elle ne savait pas pourquoi certaines personnes attiraient plus son regard que d'autres parce que la plupart du temps c'était les autres qui étaient attirés par ses yeux noirs. Toujours lancé de mauvaise foie, comme d'habitude, elle reprit la parole tout en ne le quittant pas des yeux.

- Et tu vas me dire qu'en plus tu as eu mal par un petit pied comme ça !?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Ven 17 Sep 2010 - 16:29

Hibari avait l'impression de se retrouver au beau milieu d'une dispute entre Gokudera et Lambo, sauf que cette fois, il faisait partit des premiers rôles. Il laissa la jeune fille le traiter pitoyablement de personnage volumineux.

" Tss, encore des gamineries. J'ai mieux à faire. "

Le Vongola ferma les yeux et se replongea dans ses pensées. Il se sentait condamné à vivre entouré de personne bruyante, criante, enfantine et désespérante.
Malgré son état semi-actif, il remarqua vite le fait d'être analysé de A à Z par cette demoiselle. Avait-elle un problème? Des cases en moins?


" Si je te répugne tant, arrête donc de me dévisager des pieds à la tête. "

Il garda les yeux fermer, commençant à mâchouiller son bâtonnet de glace. Le mafieux espérait qu'elle passerait son chemin le laissant à nouveau tranquille, seul face à ses souvenirs mais... Nanami n'avait pas l'air de vouloir partir et attaqua une fois de plus. Le jeune homme soupira.

" Tu ne blesserai même pas Hibird. "

Ouvrant de nouveau les yeux, il lui lança un regard et un sourire plein d'ironie, Hibird lui chantonnait toujours indifférent à ce qui l'entourait sautant bêtement dans sa "piscine" sur mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Ven 17 Sep 2010 - 16:42

Nanami n'avait que faire qu'il veuille jouer au grand. Il devait de parler d'un certain Hibird ... Mais qui est-ce ? Une souris, une mouche peut-être. Alors qu'elle se posa des questions non existencielles, elle remarqua seulement maintenant qu'un petit oiseau accompagné le jeune homme. Elle n'aimait pas vraiment les volatiles, elle en avait assez peur à part les pigeons. Non mais bon à choisir elle préférait les hamster mais avoir un animal était hors de question pour l'adolescente déjà qu'elle n'arrivait pas à prendre soin d'elle-même alors d'un autre être vivant n'en parlons pas.

Cependant, celui-là semblait être mignon ou du moins abordable. Oubliant la présence de ce garçon désagréable, elle se pencha vers le petit animal pour l'écouter chanter et pouvoir mieux l'observer. Elle n'osait pas le toucher et ne se le permettrait pas. Après tout, il semblait être le sien et elle ne voulait rien toucher qui pouvait lui appartenir. Elle se releva donc à la fin de la chanson de l'oiseau et ressera son chouchou et lâcha un dernier regard vers le garçon.

- Heureusement qu'il ne ressemble pas au maître. Bye.

Aussi bien elle avait entamée la discussion, aussitôt elle la stoppa. Elle ne savait rien de lui, pas même son prénom et son visage ne lui dit rien. Elle retiendrait juste que les balades les plus courtes sont les meilleures. La brune reprit donc son chemin mais tomba plus haut avec un autre groupe de garçons encore plus désagréables :

- Décidement, vous avez décidé de tous me faire chier.

Cette fois, le message était moins bien passés et ils ne semblaient pas apprécier les remarques. Bon, il est vrai qu'elle ne supportait le fait qu'on la dévisage de bas en haut comme ça. La prochaine fois elle ne le fera plus à autrui mais là s'en est trop et pour eux aussi apparemment ... Tous les cinq se dirigèrent vers elle mais elle ne bougea pas, non pas par peur mais par imprudence. Ses yeux noirs rivés sur le jeunehomme à blouson noir, elle regrettait presque la présence du garçon d'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Ven 17 Sep 2010 - 17:16

Hibari ne prêtait plus aucune attention à Nanami si bien que quand elle approcha son canaris, il ne broncha pas d'un cil. Hibird se sentant "admiré" essaya de sortir son plus beau timbre de chant puis une fois la demoiselle partit, il se remit à sautiller joyeusement.
Le mafieux soupira, enfin tranquille. Il croisa les bras derrière sa tête et put enfin se replonger dans sa nostalgie.
Alors que le jeune pensait que tout étais arrangé, il entendit Hibird s'envoler en lançant des "Hibari" à tout bout de champs. Que ce monde soit maudit, le Vongola n'avait pas encore gagné le droit de se reposer.
Alors que les cinq mecs se rapprochaient de Nanami, l'un deux recula d'un pas, surpris de voir un oiseau frôler son visage. Ce dernier se mit alors à tourner autour du groupe en chantant.


" Midori tanabiku Namimori no. Dainaku shounaku nami ga ii...

- Qu'est-ce que c'est que cette merde.

- Qu'as tu dis? "


Un silence s'installa, des bruits de pas se firent entendre et un homme arriva au côté de la jolie jeune fille.

" Ce n'est pas mon oiseau que tu viens de traiter de merde?

- Hey, mais se gars... C'est le gars qui vient de Namimori.

- Ouai c'est lui, Hibari Kyoya, un bruit court qu'il fait partie d'une grande famille de la Mafia.

- Lui? Ah'ah, c'est qu'un gamin.

- Tss... Je vais devoir vous mordre à mort. "


Hibari enleva sa chemise et la lâcha dans les mains de Nanami, se retrouvant vêtu uniquement de son short de bain noir. Il regarda d'un air furieux les cinq lascars puis s'arrêta sur celui en blouson noir. Le chef? Il lui fit signe d'approcher, un sourire au lèvre.
En quelque seconde il éclata la tête de ses enfoirés qui avaient osés insulté Hibird.


" Tss, ennuyeux. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Dim 19 Sep 2010 - 19:49

Sans demander l'avis à personne Hibird se lança à la poursuite de sa nouvelle rencontre. Alors que Nanami réfléchissait encore à la manière de pouvoir se sortir de là, l'inconnu de tout à l'heure le décida pour elle. Non ce n'était effectivement pas pour la sauver mais pour vanger son "oiseau". Elle allait leur répondre car plus ils s'aprochés, plus elle sentait une boule monter dans son ventre mais strictement rien ne laisser transparaître cette peur sur son visage impassible jusqu'à présent. Elle n'avait jamais peur ou que très rarement, elle possédait beaucoup de charisme et de répondant. Vous pouvez être sure qu'elle préférerait se faire casser la gueulle que demander l'aide à quelqu'un. Pour une fois, elle n'eut pas besoin de le faire.

La brune attendit le garçon venir derrière elle et il n'avait pas apprécié leur réflexion. Faisait-il ça souvent ? Elle cessa d'essayer de comprendre quand il lui lança sa chemise dans les bras. Oui, c'est à ce moment là qu'elle les regarda se battre de ses yeux noirs. Certes il ne lui fallu pas beaucoup de temps pour les maîtriser malgré le nombre mais son estime de lui ne changea pas. Il faut dire qu'il est très dure de toucher Nana par les sentiments, elle avait cesser d'en épprouver depuis longtemps. Néanmoins elle savait qu'il venait de la sortir d'un pétrin ... bien que ce n'était pas pour elle. Une fois cette histoire réglée elle se dirigea vers lui. Elle réussie facilement à lui adresser un sourire, mentir sur ses sentiments étaient devenus son quotidien à présent, et lui jetta sa chemise dans la tête.

- La prochaine fois garde ton volatile à distance des gens comme ça, ça t'évitera de te donner en spectacle ...

Un long soupire s'échappa de sa bouche puis elle se tourna vers la mer. Le soleil n'était presque plus visible mis à part quelques reflets orangés sur l'eau ... Elle ne savait plus depuis quand elle avait était aimable avec quelqu'un. Oui, il lui arrivait de l'être mais tout n'était que du faux, des gens qu'elles ne revoyaient jamais. Elle croisa ses bras et tourna sa tête vers Hibari. Son visage ne reflétait rien de spécial, aucun sentiment de compation ou de colère.

- Sa serai injuste que je connaisse ton prénom et toi pas le mien n'est-ce pas Hibari ?! Moi c'est Nanami.

Elle aurait voulu le remercier, oui ... mais plutôt mourire que l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Jeu 23 Sep 2010 - 20:34

Le jeune homme récupéra sa chemise sans dire un mot, il leva l'index et Hibird vint s'y poser. Déposant son haut sur l'épaule, Hibari Kyoya commença à retourner à sa serviette puis tourna la tête vers Nanami.

" Je n'ai pas vu de spectacle ici. Et Hibird serai venu quoi que je fasse. "

Il laissa l'oiseau s'envoler à nouveau le regardant s'éloigner en chantant l'hymne de Namimori.
Arrivé à sa serviette, le mafieux s'installa dessus s'adossant au rocher derrière. Hibari tourna la tête vers Nanami.


" Je ne t'ai pas demandée ton nom que je sache, ni voulu que tu obtiennes le mien. "

La jeune fille était maintenant tournée vers la mer et le soleil presque disparut, le jeune Vongola fixa lui aussi son regard sur l'horizon et ajouta.

" Il va faire nuit, tu ne devrais pas retourner à l'Académie avant le noir total? Évitant ainsi de te faire agresser? "

Evidemment Hibari ne voulait pas laisser une étudiante errer seule dans les rues de la ville sans aucune défense face aux délinquants traînants à tout les coins de rue. Mais il ne le dira sûrement pas, lui aussi avait sa fierté et plutôt mourir que de montrer de la compassion, de l'affection ou tout simplement de l'attention à quelqu'un.


(Désolé pour la longueur, je suis pas inspiré ses temps, le taff me crève j'ai fait ce que je pouvais, sorry ='( )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Dim 26 Sep 2010 - 20:21

- Trop tard.

Hibari ... Elle n'avait jamais entendu ce prénom mais il était beau. Quand le soleil disparut entièrement, on ne pouvait plus que voir 5mètres devant sois. La lune ne semblait pas vouloir se montrer ce soir là. Du coin de l'oeil, elle regarda les expressions du garçon ainsi que ses mouvements. Il était dure de le regarder en face, peut-être parce que leur égaux étaient trop grand. Néanmoins, Nana remarqua son attention qu'il essaya de cacher derrière ses airs distants et froids. Quel genre de gars était-il vraiment ?

En apparence, il donnait l'air de ne s'intéresser qu'à sois, d'être antipathique avec tout le monde. Un vieux mafieux, un d'ses gars louche dans le coin d'une rue sur lequel on ne se retourne même pas. Mais sous toute cette apparence il devait vraiment être quelqu'un de bien. La brune en savait quelque chose, elle avait tant de fois menti sur ses propos pour se protéger, pour ne pas aimer ni s'attacher qu'il était dure de ne pas le comprendre. Après quelques hésitations, elle se souvenu comme c'était dure au débout pour elle d'aborder les autres, d'ailleurs ça l'ait toujours apparement ... Elle prit son courage à deux mains et mit sa haine de côté pour avoir l'air plus sociable.

Un peu sourire s'afficha sur ses lèves et elle se tournit vers lui. Nanami se baissa à sa hauteur et le regarda droit dans les yeux. Ses noirs ne le quittaient plus. Un vrai sourire ou encore l'un de ses stratagène pour cacher ses sentiments ? À lui de le deviner.

- Sa te dirais de rentrer avec moi ? Histoire d'être sure qu'il ne m'arrive rien ? J'ai la phobie du noire ... Oui je sais ... Je suis imprudente on me le dit souvent.

Elle n'avait pas parler autant à un inconnu depuis longtemps, enfin lui il n'était pas n'importe qui c'était Hibari. Finalement, son jeu venait de commencer et elle était en train de le tester. Pouvait-il renier le fait d'être protecteur ou allait-il céder ? Il était de plus en plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Dim 26 Sep 2010 - 21:38

Hibari avait fermé ses yeux se laissant porter par la mélodie de la nuit tombante. Nanami l'analysait sous toutes ses coutures mais il fit mine de ne pas y prêter attention.
Le Vongola avait toujours été un mystère même à l'époque où il était Président du Comité de Discipline de Namimori, Kyoya ne faisait aucune distinction entre les membres de la famille Vongola et les autres étudiants. Il mordait à mort tout ceux qui perturbait la sérénité de son école, allant même jusqu'à frapper Tsunayoshi Sawada, le Boss lui même mais pourtant, dès que ceux-ci se retrouvaient en danger ou en mauvaise posture, le jeune homme surgissait toujours de nul part pour le porter secours. Il était la parfaite définition du rôle du Gardien des Nuages: Le nuage solitaire que rien ne peut retenir agissant selon ses propres volontés, il protège la famille sans jamais y être lié. Protéger sans pour autant passer son temps avec eux.
C'est alors que la jeune fille s'approcha de lui et se mise à sa hauteur. Hibari sentait ses yeux le percer, il ouvrit les siens et les plongea dans ceux de Nanami. Un sourire? A quoi jouait elle? Changer de comportement aussi rapidement?


" Tss. Peur d'une chose si insignifiante... "

Le mafieux ferma les yeux un instant puis soupira pour finir par se lever. Il remit ça chemise sur lui et ramassa ses affaires, Hibari lança un dernier regard à Nanami puis ajouta:

" Ne traine pas! On rentre avant qu'il fasse totalement nuit. Je n'ai pas envie que tu me colles parce que tu es effrayée. "

Il avait jouer le jeux de la jeune fille, intentionnellement ou était il tombé dans le panneau? Le connaissant, il s'agissait surement de la première solution. Le jeune Vongola commença alors à partir, ne regardant pas si elle le suivait ou non.
Elle était spéciale et lui ressemblait sur quelque point, notamment cette fierté mal placée, Nanami sans peut être s'en rendre compte, intéressait un petit peu Hibari mais... Vraiment un petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Lun 27 Sep 2010 - 17:00

Nanami se mit à rire aux éclats. Pas qu'un peu, ce n'était pas un rire forcé mais elle fut belle et bien amusée de par son comportement. On aurait pu la comparer à un ange tellement le son de sa voix semblait apaisé par rapport à d'habitule. Après tout, cela faisais bien des mois que quelqu'un ne lui avait pas rendu autant de nostalgie. Son nouveau jouet lui brulait déjà les lèvres mais elle se retiendrait encore un petit moment. Il ne semblait pas vouloir l'attendre mais elle savait bien qu'il resterait près d'elle tant qu'elle sera seule. Le tout était de savoir s'ils allaient arriver dans 5minutes ou dans quelques heures.

Tellement de questions lui venaient. Elle était peu bavarde et souvent très désintéressée de son entourage mais malgré tout cete fois c'était différent, il lui cacher le vrai Hibari et elle était ien trop curieuse de savoir s'il était réellement le genre à n'aimait personne ou au contraire il ne le montrait pas. Que pouvaient bien être ses motivations ? Alors qu'elle continuait à l'observer d'un air absent, il la sortit de ses pensées.

-Oui oui j'arrive

La brune se releva bien vite du sable au point d'avoir le tourni mais elle n'y pretta pas attention. Elle regarda une dernière fois derrière elle histoire d'être sure de n'avoir rien oubliée et jetta un regard vers l'oiseau tout en lui lançant un clin d'oeil. C'était parti. Elle le rattrapa et marcha à ses côtés sans dire un mot durant plusieurs minutes. On pouvait entendre chaque bruit de pas résonnaient dans les ruelles désertes. Elle décida tout de même de reprendre la parole d'un air enjoué:

-Alors, tu n'aimes pas les violeurs ? Tu viens donc souvent en aide à de jeunes filles seules ?!

Elle profita du moment où il la regarda pour lui tirer la langue. À quoi jouait-elle ? Enfait, elle ne savait pas qui elle était. Quel était son vrai tempérament, son caractère parce que depuis toujours elle se ment à elle-même et aux autres. Elle sait s'adapter aux gens en face d'elle ou selon ce qu'elle veut obtenir elle n'a donc jamais sut qui elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Lun 27 Sep 2010 - 23:20

Ils entraient déjà en ville quand Nanami engagea à nouveau la discutions avec Hibari, enfin elle essaya, elle ne le lâchait pas du regard contrairement à lui qui n'y prêtait quasiment aucune attention.

" Si ça peut t'amuser de le penser... Je nettoie juste les déchets quand ils s'amassent sur ma route. "

Le jeune Vongola continuait de marcher tranquillement, les mains dans les poches de son short. Il suivait son chemin comme par automatisme et c'était souvent les rues et ruelles les plus sombres et les plus malfamées qu'il empruntait, il fallait dire qu'il s'agissait du trajet le plus court pour se rendre à l'Académie mais à éviter si on se trouvait être une pauvre chose sans défense. Hibari lui? Il s'en moquait de ce qu'il pouvait y avoir dans ses rues, un obstacle? On l'écarte à coup de poings. En fait, personne n'osait se mettre en travers de sa route.
L'étrange petit couple passa de nombreuse fois à côté de plusieurs groupes de truands, délinquants et autres types dangereux mais ces derniers préféraient ne pas s'occuper d'eux, enfin... ils évitaient carrément d'attirer l'attention du Mafieux. Il était connu et respecté, c'était un homme juste et droit malgré son apparence.
Ils arrivèrent à un carrefour bien éclairé ou se trouvait de nombreux stand. Le marché de la plage, ouvert 24/24. Hibari scruta la place et finit par dire.


" Tu as soif? "

Sans attendre la réponse de la jeune et belle demoiselle, le Gardien des Nuages s'avança vers le stand des boissons. Tout comme Nanami, le jeune homme voulait en apprendre plus sur elle mais à sa façon. Il l'analyserai en passant quelque temps avec, voir ce qu'elle aimait, ce qui l'amusait... Le marché de la plage était parfait pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Mar 28 Sep 2010 - 19:41

-Dommage que tu n'es pas croisé la mienne plus tôt alors.

On pouvait percevoir une amertume au son de sa voix. Non pas contre Hibari mais contre son passé qui la hantait qui l'obligea à changer. Elle ne continua d'ailleurs pas sa phrase et la laissa en suspend. Elle ne savait pas quoi comprendre de celui-là ni par où il passait mais elle le suivait sans dire un mot. Elle préféra se taire et continuer à se remémorer cette après-midi passait avec son premier amour, quelles belles paroles en l'air. Elle ne pouvait pas cesser de se voir il y a quelques années comme si c'était hier dans ses bras et pis 3 jours après humiliée par tous. Sa rage ne put que se renforcer contre les autres et depuis c'était ainsi, c'est Nanami.

Rêveuse, perdue dans ses pensées elle secoua brutalement la tête pour revenir sur le présent et avancer. Mais de plus en plus de jeunes étaient là, au coin de rue mais personne n'osa les accoster. Hibari devait y être pour quelque chose mais elle n'essaya pas de se poser de questions c'était bien assez difficile comme ça. Ses yeux rivées sur ses pieds depuis un bout de temps, elle s'arreta nette manquant presque de lui rentrer dedans.

- Hein ? Quoi ? Mais tu vas où ?

La jeune fille n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il était déjà loin. Biensure qu'elle était dépendante de lui surtout dans ses rues et il le savait très bien. Oui, elle qui voulait être indépendante et qui avait une si grande fierté était dans l'obligation de le suivre où qu'il veuille afin de ne pas être seule. Il faut dire qu'il ne l'attendrait pas ... Elle accéléra donc le pas et le rattrapa mais garda ses yeux rivés vers les stands par-ci par-là :

- Donc tu me paye la boisson ?!

Un petit sourire est né sur le visage à moitié angélique de Nana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Dim 3 Oct 2010 - 11:29

"Peut être."

Ce fut tout ce que répondit Hibari à Nanami quand celle-ci lui fit par de son regret de ne pas l'avoir rencontré plus tôt. Le jeune homme remarqua l'animosité dans le joli timbre de voix de la demoiselle mais il ne pensa pas que c'était à son égard, même si c'était le cas, rien n'aurait changé.
Arrivant à un stand de boisson, pour la plus part non alcoolisées, le Vongola interpella le "barman"
.

"Un lait fraise et donne ce qu'elle veut à la fille."

Hibari fit un signe de tête à Nanami pour répondre positivement à sa question, si il lui offrait le verre.
Hibird vint les rejoindre et se posa sur l'épaule de son maître qui lui donna une graine de tournesol à son arrivé. Le mafieux s'installa sur les tabourets installés devant le stand et attrapa son lait fraise qui venait de lui être servit.


"Assis toi. Tu ne payeras pas plus cher."

Puis le jeune homme porta sa paille à la bouche et regarda du coin de l'oeil la belle demoiselle. Elle était si étrange, elle passait du coq à l'âne en quelque seconde. Que voulait cette fille? Que cherchait elle?


[Désolé pour la taille du poste, tête dans le cul, pas d'inspiration, mais je voulais répondre au Rp avant de retourner en internat]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Mar 5 Oct 2010 - 19:30

    Nanami ne dit plus rien.C'était dure de l'évaluer mais elle avait cesser depuis longtemps à comprendre les autres pas que ce soit trop dure mais elle n'y voyait plus aucun intérêt. Elle se posa donc pret d'Hivari et fit vite rejoind par Hibird. Il lui avait posé une question et le barman semblait apparemment s'impatienter.Elle n'avait pas vraiment soif mais il fallait en profiter, ce n'était pas tout les jours gratuit ... Un sourire en coin se fit apercevoir et elle reprit la parole après s'être raclée la george :

    - Un cocktail non alcoolisé s'il-te-plait

    Oui, elle vouvoyait rarement alors elle ne voyait pas d'inconvénients. Ne sachant pas de quoi parler, elle entremela ses doigts à ses cheveux et tourna sur sa chaise de gauche à droite pour voir les différents groupes présents autour d'elle pour regarder à nouveau le mafieux.

    Elle n'aimait pas parler mais elle allait être obliger car elle ne supportait pas les ambiances pesantes sachant qu'elle ne comptait pas parler d'elle .. à chaque fois qu'elle ne faisait elle n'entendait plus parler de la personne alors elle n'allait pas se faire à nouveau avoir.

    La brune pinça sa lève inférieur et tourna tout son corps vers lui.

    - Alors, tu invites souvent des filles ? (;

    Un peu d'ironie ne faisait pas de mal mais elle n'arrivait pas à savoir qui il était bien qu'il n'était pas pret non plus plus à lui en parler, elle aura essayer c'est mieux que de laisser un blanc entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Dim 10 Oct 2010 - 1:28

Hibari buvait tranquillement son lait fraise, sans dire un mot, sans laisser paraître la moindre expression, le moindre sentiment. Le jeune homme se moquait royalement qu'il soit entouré d'une foule humaine et encore plus d'être accompagné. Il se contentait de siroté sa boisson et la termina. Au moment où le Vongola en commanda un autre, Nanami lui posa une question. Avait il l'habitude d'inviter des filles. Hibari n'inviterai pas son propre frère, si il en avait bien sûr, à regarder un film au cinéma, alors pour ce qui est de demander à une demoiselle de l'accompagner pour boire un verre ou autre la question ne se posait pas.

" Tu es la première. Et la dernière. Je n'ai pas le temps ni l'envie pour ses choses futiles. "

Le barman apporta son nouveau lait fraise aux mafieux, ce dernier se contenta d'hocher la tête pour le remercier. Il n'avait pas lancer un seul regard à la jeune fille depuis qu'il était arrivé sur le marché. Lui parlait sans montrer une quelconque attention à son égard. Même si celle ci était très belle, et qu'il ne l'avouerai sans doute jamais, Kyoya préférai ne pas la regarder. Sans doute car il pensait que Nanami y verrai une ouverture et en profiterai pour l'harceler de question en tout genre toutes aussi inutiles les unes des autres. Et son parfum... le jeune homme ne savait pas lequel c'était ni quel en était l'arôme mais il le troublait, cette odeur agréable et douce avec une pointe de caractère fort, Hibari l'aimait et c'est ce qui l'obligea à adresser la parole à la demoiselle.

" Ton parfum. C'est quoi? "

Il ne la regardera pas, il ne le veux pas, il ne le fera pas. Pourtant, elle l'intriguait, comment pouvait elle passer du coq à l'âne, faisant comme si de rien n'était. A quel jeu jouait elle... Elle l'attirait mais Hibari ne comprenait pas en quoi... Tant pis! Le Gardien des Nuages osa enfin la regarder de ses yeux noirs, vides de sentiments, un regard neutre, meurtrier. Le jeune homme la toisa des pieds à la tête pour finir par fixer à nouveau son lait fraise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Mar 12 Oct 2010 - 19:21

L'adolescente lâcha un petit rire quand son interlocuteur lui annoncera que sa sera la dernière. Cependant cela ne dura pas longtemps, même si un petit sourire en coin resta toujours sur son visage. Pour qu'il le remarque, il faudrait déjà qu'il la regarde. Elle était rarement atteinte par le regard des autres mais son motif l'intriguait car à quoi bon inviter une fille si ce n'est pour la regarder et lui parler. Bon, elle s'avoua qu'elle non plus ne parle pas en général mais c'était différent il devait avoir envi d'être avec elle, oui il était obligé sinon il ne l'aurait pas forcer à se poser là, maintenant en sa compagnie. Toujours d'un air ironique, elle le taquina gentillement.

- Alors pourquoi es-tu ici avec moi ? Je suis donc futile et sans intérêt ? Je le pense aussi. Mais ce que je pense encore plus c'est que de toi ça ne m'étonne pas.

Quelle personne cachait-il sous sa chemise blanche ? Elle le scrupta du regard, les yeux noirs pétillants et un regard malin elle s'amusait beaucoup tout en sirotant de temps à autres sa boisson. Mais alors que Nanami s'était résignée à ne plus l'attendre lui adresser la parole, il lui demanda son parfum ce qui l'étonna encore plus. Elle même ne savait pas vraiment, elle s'était mis le premier sous la main mais elle se mit à réfléchir tout de même .. La marque lui échappait.

Surement par réflexe, elle posa son cocktail au bar et posa sa main sur sur tête. Elle ne se rendit même pas compte de sa posture, n'importe quel passant a compris qu'elle réfléchissait ça c'était sure.Au moins il ne pourra pas remettre en doute sa volonté. C'était .. c'était le Escada. Oui, c'est ça. Il sentait comme un sirop à la fraise, ceux qui donnent envie de vider le flacon.Enfin, c'était l'avis de la jeune fille. Subitement, elle lui sauta presque dessus histoire d'être sure de ne pas n'oublier.

- Escada!

Mais c'est qu'après coup qu'elle se rendit compte de l'enthousiasme qu'elle venait de lui montrer. Elle s'en voulu, pourquoi était-elle si heureuse pour ça, quelle idiote. Elle n'était pas comme ça d'habitude. Elle n'osa pas regarder sa réaction. Une fois redevenue plus monotone et l'euphorie passée, elle reprit son verre et continua de le boire jusqu'à la dernière goutte, déternant ses yeux des siens. Ne voulant tout de même pas laisser un blanc, elle reprit la parole d'une voix calme et sans grand intérêt.

-Merci pour le cocktail. Et toi, quesque tu sens, quesque tu aimes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Dim 31 Oct 2010 - 16:15

Hibari, contrairement à son habitude, restait étonnement patient avec la jeune demoiselle. Surprenant, en effet, quand on sait que le jeune homme n'apprécie pas vraiment le fait d'être accompagné. En plus de ça, Nanami ne le lâchait pas du regard sans qu'il ne comprenne pourquoi enfin... il ne cherchait pas à savoir, bien que cette femme, l'intriguait toujours.
Elle lui posa une nouvelle question.


" C'est vrai que tu ne m'es d'aucune utilité mais peut être sers tu à quelques choses d'autre. Et si tu es là avec moi, c'est pour une seule et unique raison, tu as voulue que je te raccompagne. Normal donc que tu supportes les quelques courses que j'ai à faire. "

Il vida son Lait Fraise et... en parlant de fraise, la belle Nanami en dégageait l'odeur. Une si douce odeur. La jeune demoiselle recherchait dans les méandres de sa mémoire le nom de ce mystérieux parfum. Elle s'en rappela, il le connaissait et c'était sans nul doute celui qu'il préférait.

" Soka... "

La réaction de la jeune fille fit arquer un sourcil au mafieux, pourquoi ce ci soudain enthousiasme? Était-ce parce qu'il lui avait montrer un peu d'attention? Ou juste parce qu'elle était fêlé? Avant qu'il puisse en définir la source, la beauté au cheveux noirs se calma assez rapidement, essayant de masquer sa gène.

" Je sens moi. Je ne met pas de parfum et... J'aime le calme. "

Hibari tourna à nouveau la tête vers son verre, désormais vide, et fit signe au barman de lui resservir un verre pour lui et Nanami puis il ajouta:

" Et j'aime la fraise, son goût, son odeur. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Lun 1 Nov 2010 - 12:53

Son cynisme faisait presque peur. Elle écoutait à peine ses paroles, après tout lui même n'était pas du genre joyeux alors ce ne serait pas lui qui lui rendra la joie de vivre. Faut coire qu'ils ne faisaient pas un beau couple vu d'extérieur et paraissaient lassés de tout. Nanami lâcha un petit gemissement de mécontentement, signe qu'elle s'ennuyait. Il ne devait pas en prendre compte mais elle espérait qu'il devienne un peu plus enthousiaste, n'étant elle même pas une grande fan de la vie. D'une voix face, elle commenta son discours.

- Si tu veux, t'façon j'ai rien à faire.

C'était au tour de Nana d'arquer un sourcil. as de parfum ? Qui ne met pas de parfum de nos jours ... Hibari surement. Mais elle était intriguée, pourtant il dégageait une odeur même si elle ne pouvait pas déterminer quoi. Peut-être son shampoing ? Ou était-ce sa peau qui sentait une si douce odeur ? Elle n'était pas souvent dans un état pareil de questionnement sur le parfum d'autrui mais il fallait se fixer quelques objectifs dans la vie, la mienne pour le moment sera de connaître son parfum ... naturel.

Elle se leva lentement de son tabouret sans un mot et se rapprocha du brun. D'un pas décidé, elle n'hésita pas une seconde à glissa sa tête dans son cou. Vu comme ça on pourrait presque croire qu'elle lui faiait un suçon mais non elle le sentait encore et encore sans se gêner. Pour le moment, le jeune homme ne désapprouva pas encore.Il devait la prendre pour une barge, mais au fond, elle s'enfoutait de ce que l'on pense d'elle.

Se retirant doucement mais gardant sa tête assez près de son cour, elle murmura un sourire un sourire aux lèves :

- Désolé mais tu ne sens pas la fraise, tu devras te contenter d'une agréable odeur de vanille, c'est possible ? Tu me pardonnes ?

Elle commençait presque à prendre goût à son odeur. Ses longs cheveux noirs touchaient quelque peu le visage du garçon et retombèrent sur son genoux.

- T'aimes quoi comme filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Sam 11 Déc 2010 - 2:14

Le jeune homme fût surpris par le geste de la demoiselle et alors qu'il allait la repousser, sûrement avec agressivité, il se passa quelque chose d'inexplicable pour lui. Le mafieux solitaire ne put réagir, du moins il ne sût comment réagir. C'était une fille, de plus très jolie, l'aider pour la tabasser après? Illogique. Personne n'avait jamais osé le toucher, l'approcher de la sorte de peur de partir à l’hôpital. Cette Nanami, elle, l'avait fait. Elle s'était limite jetée sur lui, sans s'inquiéter de la tournure que cela pourrait prendre. Et ce souffle, son souffle, qui lui caressait la nuque le perturbait au plus haut point. Jamais il ne c'était retrouvé dans une telle situation, jamais il ne c'était sentit aussi gêné et si... faible.
Ce moment lui parut être une éternité. Enfin, la demoiselle se retira lentement laissant derrière elle un Hibari Kyoya confus. La vanille? S'excuser? C'est de lui avoir littéralement sauter dessus qu'elle devrait se faire pardonner. Le gardien des nuages tenta de se ressaisir et lui répondit
:

" Je me moque bien de ce que je peux sentir! Ne refais plus jamais ça si tu ne veux pas te retrouver seule dans un quartier dépravé! Ou que je te morde à mort! "

Dur, certes, mais c'était sa manière de se protéger. Il n'avait aucune expérience au près de la gente féminine, Hibari ne trouvait pas d'utilité à partager sa vie avec une demoiselle qui plus est pour une durée non définit, le changement très peu pour lui.
Nanami ne le lâchait pas des yeux et se trouvait trop proche, à son goût, de son visage. Le contact entre la chevelure de la fille et lui même le dérangeait et ce souffle, cette odeur... si agréable.


" S'il te plait... Recules. "

Il cachait de son mieux sa gêne, un homme normal rougirait, bafouillerait mais pas lui. Le solitaire replongea son attention sur son Lait Fraise, fuyant a présent les yeux de la belle demoiselle.

" Aimer? Filles? J'ai l'air d'être un amoureux de la femme? "

Et surtout, il n'y connaissait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Sam 11 Déc 2010 - 15:33

Mordre à mort ? Je ne sais pas ce qui l'empêcha de le faire mais il ne bougea pas pendant plusieurs secondes. Je le fixa, essayant de comprendre son nouveau comportement, une personnalité cache qu'il essayait tant bien que mal de faire disparaître mais il avait du mal apparemment. Hibari se contenta de reposer son attention sur son verre comme si rien ne s'était passé, que voulait-il éviter ainsi ? Perturbée, je me rassis à ma place, m'éloignant de lui comme il me l'avait demandé n'insistant pas.

Il n'aimait pas les femmes ? Je comprenais ce qu'il voulait dire mais cette nouvelle attitude était anormal de sa part, de son personnage ... il n'était pas honnête avec ses sentiments. Je repris alors mon verre en silence et but une gorgée histoire de détendre l'atmosphère mais étrangement je n'avais pas peur, non, je me sentais en sécurité malgré ce qu'il disait je suis sure qu'il ne pourrait pas laisser une personne sans défense à la merci d'une bande, non, il ne pourrait pas ... je crois pas.

Cependant, c'était plus fort que moi, je devais le taquiner, c'était ma personnalité. Et me revoilà à la charge, prenant un air amusée comme une petite fille qui vient de découvrir que le père Noel n'existait pas ... cherchant son regard fuyant.

- Alors tu aimes les hommes ? Je ne te croyais pas de ce bord là ...

Je tenta de lui sourire afin qu'il retourne enfin son visage vers le mien. J'étais une grande manipulatrice, ne laissant rien transparaître de mes émotions mais cette fois-ci j'allais changer pour connaître réellement qui il est. Je cessa alors en une seconde mon expression préfabriquée afin de laisser tomber mon masque, prenant ma réelle voix ... si faible.

- Même si t'arrives à mentir aux autres, tu sais comme moi que tu ne pourras pas te mentir à toi-même ... ni à moi. Arrête, ça ne sers à rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Sam 19 Fév 2011 - 18:51

Aimer les hommes? Elle venait de dire qu'il était homo? Non, il devait se retenir, pas avec elle. Hibari l'avait sortit d'un mauvais pas, se n'était pas pour la laisser dans un caniveau après l'avoir roué de coup. Et puis il y avait un "truc" chez cette Nanami qui intriguait et attirait le mafieux malgré lui.
L'homme plongea un regard assassin dans les yeux confus de la jeune fille. Le sentiment qu'il laissait paraitre? Aucun, mis à part cette flamme meurtrière qui brûlait dans son corps entier.


" Je te conseille de ne pas trop jouer avec ma patience Kaetzu. Tu ne sais rien de moi et je n'aurai aucun regret à te punir. Femmes, hommes, leur misérable vie... rien n'a d'importance à mes yeux "

Il mentait évidement. Les Vongolas, Tsunayoshi, Gokudera et même cette stupide vache de Lambo lui manquaient et même si il disait se moquer de la vie des autres, Hibari Kyoya était toujours là quand la famille Vongola se retrouvait dans les pires situations. Il y avait comme un goût amère dans la bouche du Gardien des Nuages. Aussi loin de sa ville natale, aussi loin de son école de Namimori, son seul souvenir, sa bague et Hibird.
En parlant de se volatile, il venait de faire son apparition et vint se poser sur la tête de son maitre, lui otant tout crédibilité.


" Les oiseaux ne comptent pas. "

C'est alors que la belle demoiselle sembla différente, sa voix... sa voix paraissait changée, non! C'était sa véritable voix, pleine de souffrance et de secret. Si faible... Une carapace.

" C'est toi qui me parle de mensonge? Ta page de couverture ne coïncide pas avec le contenu de ton livre. Contrairement à toi, je peux vivre seul. "

Et ceci n'était que vérité. Il était le nuage solitaire, protégeant la famille sans jamais y être lié. Mais.... il y avait tout de même une famille...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   Mer 23 Fév 2011 - 21:48


Nanami le trouvait certes bizarre, mais il avait quelque chose qui retenait son attention, surement le fait qu'il soit si peu bavard et qu'il veuille garder une part de mystère. Il est vrai qu'avec son caractère, il ne devait pas être un amoureux de la femme, comme l'avait-il dit plus tôt. Mais il avait des hormones comme tout le monde, des pulsions comme tout le monde alors comment faisait-il ? Il n'avait pas l'air non plus de regarder des pornos ... La jeune femme le regarda plusieurs instants, sans réellement bouger comme si elle était un savant fou et lui le résultat d'une nouvelle expérience à analyser. Elle n'était pas vraiment très expressive et ne laissa pas transparaître le verdict qu'elle s'est faite à son sujet. Et tout en continuant de le fixer, elle se permit de boire en même temps que ses yeux le mattaient de bas en haut.

- Ah oui ? Comment ?

Elle avait pris l'expression d'un toutou qui avait vu un os. Biensure, tout ceci était encore une comédie, une réplique préfabriquée comme toutes celles qu'elle dit dans une journée. Avec Nana, on se croirait presque dans un film X. Elle adorait faire des allusions et puis le point faible d'Hibari, c'était bien les femmes non ? D'un côté, elle n'allait surement plus le croiser de si tôt une fois leur soirée au bar terminée alors elle voulait en profiter, elle voulait qu'il ne l'oublie pas dès le lendemain. Pas de là à hanter ses nuits ... mais à repenser de temps en temps à elle lorsqu'il croisera une fille par exemple. C'était surement une grande ambition. Il donnait l'image d'un garçon insensible, inaccessible, qui ne s'intéresse à rien ni à personne mis à part à sa propre personne alors que c'est un type bien .... Oui, elle savait les reconnaître sinon il ne l'aurait pas accompagné jusqu'ici. Et elle est très bien placée pour parler de masque et de mensonge. Jouer les filles froides étaient tout à fait dans ses cordes mais si elle le fait maintenant, ils n'auraient aucune discussion alors elle devait changer de personnage et devenir une fille enjouée et un peu stupide. Enfin ça, ce sont des conclusions qu'elle a fait à force d'observer les gens dans différents situations ainsi que leurs réactions .... La psychologie d'un humain est très complexe et pourtant si l'on fait attention facile à déchiffrer. Seulement les humains sont trop égoïste pour ne pas penser aux autres.

Kaetzu sourit lorsqu'il évoqua le fait que les oiseaux ne comptaient pas ; ils avaient de l'importance. Il avait bien raison, les animaux sont moins stupides que tous les hommes réunis et ils ne t'abandonnent pas à la première occasion. Ils sont fidèles, eux. Telle était la conception de Nanami au sujet des animaiux et des hommes.

Surprenant. Elle ne s'y attendait pas. Ne venait-il pas de la juger ? Elle détestait ça ... surtout quand c'était la réalité. Il l'avait démasqué mais ce n'était pas pour autant qu'il connaissait la vrai Nanami. Personne ne la connait ... ou presque personne. Avait-elle besoin des autres pour vivre ? Oui mais elle ne donnait aucune chance aux autres de l'aimer pour sa vraie personnalité. Et même si elle ne voulait pas vivre avec quelqu'un, elle était bien heureuse de ne pas être seule lorsque sa phobie du noire l'empêchait de dormir ou tout simplement d'entrer dans une pièce. Elle n'aimait pas avouer qu'elle était dépendante des autres, mais dans certaines situations, elle l'était. Et bien qu'il l'ai vu, cela ne lui donnait aucun droit de la juger pour autant. Lui, vivre seul ? Voulait-il se convaindre lui même de ce mensonge ? Il était mal placé pour dire quoi que ce soit .... La brune vida son verre cul sec et se leva d'un coup du tabouret, bien trop vexée pour continuer une quelconque conversation avec le jeune homme. Mais elle avait bien envi de lui fermer le claper .... Et puis, quesqu'il avait dans le ventre finalement ? Elle allait le découvrire tout de suite et dire tout ce qu'elle pense. La vérité est parfois difficile à entendre d'une ou d'un inconnu(e).

- Peut-être mais moi je l'avoue alors que toi, tu dois vivre avec un oiseau pour ne pas te sentir complètement seul. Mis à part lui, avec qui es-tu ? Tu lui parles mais que te répond-t-il ? Rien. Parce qu'un oiseau ne ressent pas ce que tu ressens. Et ça ne m'étonne pas que tu ne sache rien des sentiments d'une femme ou des sentiments tout court à force de cotoyer un animal en longueur de journée. Moi, je ne fuis pas les autres ! Et ma page de couverture est très belle, distante, je n'ouvre mon livre a personne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un couché de soleil nostalgique. [Pv: Nanami.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est si beau un couché de soleil... (StarLight-Vadael)
» [Gimp] Masque d'écrêtage !
» La bête se montre au couché du soleil et dévore sa victime sans un regret...[-18 Sorry]
» Un petit Rendez vous au couché de soleil [Rosie/Yvan]
» « L'heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beware... :: Plage-
Sauter vers: