Beware...
Bonjour à vous, Ô humble invité qui passez en ces lieux !

Le Staff vous invite, si vous êtes déjà inscrit, à passer les portes et vous enregistrer afin de voir toutes les catégories de votre demeure.
Si vous n'êtes pas encore inscrit, il serait peut-être temps de remédier à cela, non... ? Nous vous invitons de ce pas à faire le tour du propriétaire et à poser vos éventuelles questions dans la rubrique qui vous est dédiée... en espérant vous accueillir parmi nous.


- Cordialement et rôleplayistement, le Staff d'AA ! ♥

Beware...


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une phobie non contrôlée [Pv Reita]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Mar 20 Juil 2010 - 12:38

Cela faisais presque une semaine maintenant que j'étais dans cette école et rien n'avait changé depuis le premier jour, chaque jour de nouveaux arrivages et aucuns départs. À croire qu'il était impossible de quitter cet endroit, moi si je le pouvais je l'aurai fait sans hésiter. Une semaine déjà que je ne m'étais toujours pas présentée dans les salles de classes de l'académie mais personne ne sembla sans soucier, ce qui ne me déplaisait pas. J'entama mon huitième jour ici mais je ne savais pas quoi faire, je ne connaissais personne et mon antipathie ne m'aidait pas vraiment à me faire des connaissances bien que je ne cherche pas à avoir d'amis.

Il était 11h quand je me leva du lit, non pas que je me réveilla à 11h mais ça faisais déjà 2h que je flanais dans ce lit parce qu'il n'y avait rien à faire ... J'essayais à plusieurs reprises de me rendormir pour savoir la suite de mes chauchemars mais rien à faire mon subconsciens était bel et bien décider à me lever. D'abord assise, je seccoua ma tête histoire d'enlever la bouée qui couvrait mes yeux.

* Bordel de mxrde, vite un cacao *

Je n'étais pas du genre à être une méchante fille, je buvais de temps en temps et fumer à l'occasion certes mais je n'étais pas de ceux qui se piquaient et qui attendaient au coin d'une rue un passant pour se défouler. Loin de là. Je n'aimais juste pas l'être humain en général, c'est différent. Je n'ai pas essayé de me suicider non plus, je voulais juste éviter les autres. Je haie le café, ça rend trop nereux et le goût est le même que du jus de chaussette, à vomir.

J'attrapa alors la tasse posait sur ma table de nuit et marcha jusqu'à la machine à boisson dans le couloir, je détestais les gobelets et je les utilisais que en cas d'extrème urgence. De retour avec mon cacao à la main, je poussa le rideau de ma chambe et j'ouvris le volet, j'avais une phobie du noire et je ne pouvais dormir que si la porte de ma chambre qui donnait sur le couloir était ouverte. Une vraie horreur quand chaque nuit vous entendez les gémissements d'une, les crie de l'autre, les pleures de celle-ci ... Le rires des autres. C'est vai que je ne leur faisais pas vraiment confiance alors je la laissais ouverte certes mais je laissais le clapet, elle avait donc une limite et si quelqu'un tentais de l'ouvrir je le remarquerai assez vite pour me lever. Si seulement je pouvais redormir avec quelqu'un, ça règlerai tout mes problèmes de noire mais bon plutôt mourire qu'avec un élève.

Après avoir bu ma petite barre d'énergie, je referma entièrement ma porte car il faisait jour et m'habilla. Depuis l'incident sur la plage où je gelais littéralement sur place je ne remis pas encore mon minishort sport... Aujourd'hui, je me contenta d'enfiler en deux secondes une robe à volants (ou à froufrous) marron dos nu qui s'arrêtais au-dessus du genoux. Au pied, je mis des tongues blanches à semelle beige et mes cheveux étaient comme à leur habitude attachés dans un grand chignon dont plusieurs mèches s'y échappées en plus de ma frange. Quant à mon maquillage, un peu de fond de teind et de mascara feront l'affaire. Je pris mon sac sur mon lit et sorti de ma chambe en direction de la foret.

Je ne m'y était encore jamais aventurée et je connaissais son existence grâce à ma fenêtre qui donnait directement sur cette espace vert. Je n'osais pas y entrer car c'était lugubre alors je m'assis sur le premier banc que je vis et soupira longuement.

- Et voilà, à cause de mon handicap y a denouveau rien à faire ._.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Mer 21 Juil 2010 - 20:25

Reita se leva pas de bonne heures, et encore moins de bonne humeur se jour là, aller savoir pourquoi, certainement qu'il était en manque de drogue, non il en avait sa ne lui manquait pas du tout, et c'était rare qu'il manque de cette chose qui le fasse planer, sa guitare était toujours là dans sa chambre, alors pourquoi était-il de mauvaise humeur? Et ben le jeune homme ne le savais pas lui non plus tout ce qu'il voulait c'était être seul, dans un endroit reculer de tous, un endroit ou il pourrait être seul, sans être déranger par la moindre personne qui aurait envie de parler avec lui.

Reita se leva doucement de son lit, l'une de ses main sortit de sous ses couettes, pour éteindre se foutu réveille qui le gonflé plus que tout à sonner aussi fort, le jeune homme se leva lentement de son lit, tendant le bras vers sa comode prit son paquet de clope s'en grillat une, une fois celle-ci fini, il se sorti de ses couverture et resta assis sur la bord de son lit, le jeune homme était vêtu d'un simple caleçon noir, il se leva doucement mais surement, étant encore un peu dans les vapes de cette soirée planante qu'il avait passer tout seul comme d'habitude. Le jeune homme de 25 ans se dirigea vers sa cuisine, prit un cawa rapide, sauta dans sa douche puis s'habillat dans un style très classe, comme il amait s'habiller d'habitude. il se coiffat d'une crète et mit son bandana sur le nez pour ne pas changer les vielles habitude comme on dit.

Ensuite le jeune homme prit sa guitare sorti de son appartement, referma soigneusement la porte à clef, ne sachant pas ou il allait trainer aujourd'hui, il allait ici et la sans jamais vraiment savoir ce qu'il allait faire de sa journée en même temps il s'en contreficher complètement, car il était pris dans une spirale sans fin, de la dépendance de la drogue et de tout ce qui allais avec. La seule et unique chose qui pourrait le sortir de cette spirale infernal serais certainement d'avoir quelqu'un dont il pourrais s'occuper comme un grand frère, qui aurait pour la première fois découvert un sens à sa vie.

Le jeune homme se dirigeat sans vraiment regarder ou il allait vers une forêt assez lugubres, ce qui l'intérressa de plus en plus, car cette forêt était d'un lugubre aussi noir et froid que le coeur du jeune homme. Celui-ci avança vers l'entré de la forêt lorsqu'il vit une jeune demoiselle, je dit jeune vu son apparence et surtout sa façon d'être, et oui cette demoiselle était habiller comme les jeune fille de son âge, et par habille je veux dire des robes à froufrou, dos nue, et tout ce qui s'en suit tout ce que les jeunes demoiselle se font en général quoi... Cette demoiselle était assise sur un banc devant la forêt, puis elle commença à parler toute seule... Bizarre cette demoiselle.

-Mouais, euh Salut... Tu te sent bien??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Mer 21 Juil 2010 - 20:58

Je regarda mes pieds un long moment, pourquoi cette peur s'emparait de moi lorsqu'il faisait sombre alors que lorsque je suis accompagnée, je me sens rassurée. C'était injuste de me priver de la joie d'être dans une forêt seule accoudée contre un arbre comme dans les séries télés. J'allais bientôt sortir mon paquet de cigarettes dans mon sac même si une fille qui fume n'était pas très élégant, bien que je ne me souci pas de mon image, quand un garçon commença à me parler. Je savais qu'il était devant moi mais je ne l'avais pas encore regardé bien que j'entendais des pas se rapprochaient, c'était si rare qu'on ne m'ignore pas qu'à force... Je releva mon visage vers lui, bien que je ne puisse voir que ses yeux et qu'en temps normal je me serai posée des questions, ce genre de détails n'avaient plus d'importance à mes yeux.

- Salut, Nanami et toi ?

Je souria, c'était gentil de sa part de me demander si ça allais et moi qui était si malpolie d'habitude je fis semblant de l'être pour le taquiner. Je me leva du banc et repris mon sac sur mon épaule. Une main se glissa dans celui-ci et sortie le paquet de cigarette.

- Tu en veux une ? Et oui ça va mis à part le fait que je ne puisse pas entrer dans la forêt due à ma phobie du noire, tu veux bien que je vienne avec toi ? En échange tu pourras te servir.

Je lui retendis le paquet de cigarettes pour qu'il comprenne de quoi je parlais. Je ne devais pas être comme les autres, à peine rencontré et je lui demandais déjà des services alors je ne pus cacher un petit rire après ma demande.

- Tu dois me trouver bizarre, n'est-ce pas ...

Mes yeux le fixèrent un long moment, que pense-t-il de moi ? Je n'en savais rien. Je ne m'inquiétais pas de l'image que je donnais mais j'aurai bien voulu savoir ce que les gens ressentaient quand ils me croisaient ... Pas grand chose à mon avis. Néanmoins mes yeux noires se perdirent dans les siens un moment, surement quand je me mis à repenser à mon passé. Après quelques secondes d'absences je secoura plusieurs secondes la tête et détourna les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Sam 24 Juil 2010 - 19:13

Reita se renda vite compte qu'il aurais du se taire avant de lui adresser la parole, car il allait vite s'en rendre compte par lui même qu'elle n'allait pas le lâcher si facilement, et lui qui n'était pas vraiment d'humeur charitable aujourd'hui, et oui comme je l'ai préciser juste avant il venait de se lever du mauvais pieds, et ce n'était pas le moment de venir lui coller au bask'. Cette demoiselle se présentat en trente seconde à Reita, elle dit qu'elle se nomma Nanami, puis elle demanda au jeune homme son nom, et celui-ci lui répondit.

-Lu", Reita et laisse moi tranquille.

Mais cela ne parvient certainement pas aux oreilles de la jeune demoiselle qui continua de blablater, comme un moulin à paroles, elle se leva pris son sac et sortit son paquet de cigarettes, Reita la regarda et ne dit rien, la laissant parler. Lui proposant une cigarette et lui demandant de rester avec elle, ca celle-ci avait peur du noir, le jeune homme se tappa la mains sur sur front histoire de dire, "Mais sur quoi je suis tomber!!!". Puis la retiras tout en regardant cette jeune demoiselle, avant de lui dire.

-Franchement, tes cigarettes tu peut te les garder, et puis si tu as peur du noir pourquoi vouloir aller dans une forêt si sombre? Tu n'est pas très logique ma petites et non je ne te trouve pas bizarre, mais je veux bien faire une exception pour aujourd'hui, je t'accompagne à une seule conditions.

Reita regarda cette demoiselle, en espèrant qu'il l'avait un peu vexer, tout en continuant à la regarder avec un air de méchanceter dans les yeux du jeune homme, envers cette jeune femme du nom de Nanami, mais bon il ne faut pas vraiment en vouloir au jeune homme il est comme sa et pas autrement.

-La condition que je te pose c'est de te taire, c'est tout ce que je te demande, je dit pas que tu ne dois pas me parler, mais évite de parler pour rien dire, comme tu es en train de le faire en ce moment.

Reita regarda toujours cette demoiselle, et secoua légèrement la tête de gauche à droite, se disant pourquoi il avait choisit de venir ici et surtout pourquoi cette énergumenne se trouvait là juste au moment ou le jeune homme allait se promener histoire d'être tranquille, mais la bonne humeur de la jeune femme lui donna envie de la connaitre un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Sam 24 Juil 2010 - 20:19

- Oké.

Je repris mon paquet de cigarettes, il ne m'avait pas gêné enfait. Je n'aimais pas parler et lui n'aimait pas que je parle donc tout le monde était content. Il ne pouvait pas savoir que si je parlais autant maintenat c'était pour ne plus rien avoir à dire après enfin, il m'avait demandé de me taire et aussitôt dis aussitôt fait. Pour en revenir, mon paquet de cigarette je pouvais me le garder mais bien, très bien même ça me fera des économies tout ça bien que je ne suis pas très économe ni très dépensière. Enfait j'avais peu donc je dépensais peu, les seules choses que j'achetais était bel et bien des habits et à manger. Le reste le plus souvent les garçons me le payait, et oui ils étaient si gentils si niais et si naïfs.

Je marcha donc silencieusement à côté de Reita tout en sortant une clope du paquet et reglissa les autres dans mon sac. Puis vint ma quête du briquet, alors là autant chercher une aiguille dans une boite de foin mais je ne perdis pas esporeee. Eeeeet voilà, un petit sourire s'afficha sur mon visage quant enfin entre mes tampons, mes paquets de mouchoirs, mon portable, mon live et le reste de mon fouilli je trouva mon feu. Je l'alluma et je rebalança donc cette chose dans mes autres affaires. Tant d'effort pour quelques secondes ... Quel gachi. J'allais bien profiter de celle-ci la, la consumant très lentement.

Cela faisais déjà plusieurs minutes qu'ils se tenaient compagnie mais j'avais presque l'impression d'être seule, bien que ses pas me rassurairent. Je ne lui avais pas répondu sur la nature de ma venue ni le pourquoi à cause de ma phobie. Mon excès de gentillesse était fini et je ntrouvais ça inutile, donc je ne le dirai pas. Ma cigarette était bientôt finie mais je m'assurai qu'à chaque fois la fumée ne se dirige pas sur le garçon parce que non, je n'aimais pas enfumer les autres s'ils ne sont pas en train de fumer. J'avais envie de le taquiner deux secondes, je ne savais pas si j'allais l'ennerver ou pas mais moi ça me faisais rire, il ne me connaissait pas encore et je ne lui avais montré que ma face de gentille fille. Gentille ? Normale, je voulais quelque chose.

- Alors, ça va ?

Je ne souria pas. Je voulais qu'il croit que je suis sérieuse. Oui, j'allais m'amuser à me donner des images.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Dim 1 Aoû 2010 - 0:20

Reita marchait en compagnie de cette demoiselle, qui était quelques peu collante et super bavarde, tout ce que le jeune homme détester par dessus tout, en plus le jeune homme blond ne voulais pas parler et encore moins qu'on lui parle, il avait tout simplement besoin de tranquillité et de silence par dessus tout, comme à chaque fois qu'il va se balader seul, que se soit dans la forêt ou bien encore lorsqu'il cherche la tranquillité dans un endroit situer loin de tout le raffut de la ville, et de la discorde.

Cela fessait déjà quelques minutes, que Reita marchait en compagnie de cette étudiante qui c'était enfin décider à se taire pour le bien des oreilles de notre jeune homme de 25 ans, qui pouvait enfin apprécier le silence de la nature et en aspirer toute l'inspiration pour ces prochaine compositions. mais le jeune homme pensa que trop vite car il fallut moins de temps que cela pour que le jeune femme se remit à parler, ce qui as le dont d'agacer Reita.

Le jeune toxicomane se tourna alors vers cette demoiselle, et lui lança un regard des plus noirs, il n'avait jamais lancer de tel regard à des personnes, mais là s'en était trop pour lui, le jeune homme la regarda un instant avant de se calmer et d'essayer de lui dire calmement ce qu'il aurait bien du mal à faire.

-Bon pour la seconde fois, et j'espère ne pas te le redire une troisième fois sinon là tu va le regretter TAIS TOI!!!! C'est bon c'est retenu? Et pour répondre à ta question, sa iras mieux quand tu te tairas ok....

Reita se remit en marche espérant que celle-ci se taise, enfin et laisse notre pauvre jeune homme tranquille, et qu'elle daigne enfin se taire, pour qu'il apprécie enfin le silence et la nature.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Lun 2 Aoû 2010 - 18:26

J'attendais avec impatience sa réponse et comme je l'avais prévu il répéta la même chose qu'avant. Je pouvais déjà savoir au son de sa voix qu'il était têtu et qu'il n'aimait pas qu'on puisse ne pas l'obéir, j'avoue que j'aimais ça. Il était facile pour moi de comprendre les autres mais très difficile de me connaitre. Ce jeune homme m'amusait énormement et j'allais bien lui montrer qu'il était un très bon jouet. Quand celui-ci prononça le mot TAIS-TOI je pinça mes lèvres pour étouffer un ricannement mais quand il ajouta qu'il irait mieu quand je me tairais j'éclata de rire devant lui. Je me demandais si j'allais réussir à le mettre hors de lui ou non mais même si c'était dure à croire je m'attachais à lui. Il ne m'aimait pas, ou en tout cas il ne me montra aucune once de sympathie dans sa chaleureuse voix. J'hésita à reprendre la conversation mais je crains que mon rire l'aie assez perturbé, il me prenait pour qui ?

Je me calma au bout de quelques secondes le temps de reprendre mon souffle et puis je ne voulais pas le vexer, je n'étais pas comme ça voyons! Je décida de m'arreter quelques secondes, levant la tête vers les arbres qui m'entouraient. J'étais déçue de moi-même, j'avais besoin d'une assitance pour pouvoir admirer ceci, quel gâchi j'étais privée de tant de chose enfait du moment que je n'étais pas accompagnée. J'étais rarement accompagnée de plus, je n'avais pas d'amis et il était facile de me détester bien que je fais rien pour me faire apprécier. Je resta encore ma tête vers le ciel, mes yeux noires fixant un petit écureil je m'égara un peu laissant enfin le silence qu'il souaitait tant. Le vent qui arrivait à se glisser entre les feuilles caressait mes cheveux et mon visage. Mes longs cils n'avaient toujours pas bouger depuis. Je voulais rester ici à admirer ce spectable, c'était tellement plus beau qu'un être humain.

Je laissa siffler entre mes dents quelques mots presque inauditible, je n'aimais pas laisser paraître cette partie sensible de moi alors je pouvais espérer qu'il ne m'entende pas.

- Que tu es beau petit ...

Je me retourna finalement vers le garçon, j'avais bien rigoler avant mais je m'apprétais à partir maintenant, j'avais vu ce que je voulais toujours voir c'est-à-dire une belle chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Mer 4 Aoû 2010 - 14:00

Reita fit un sourire de soulagement et oui la jeune femme avait enfin réussit à se taire mais pour combien de temps? Là était la question, il espèrait qu'elle se taise enfin, et cette chose se produisit enfin, après quelques minute de marche sous un silence intensif, le jeune homme regarda cette petite demoiselle qui seblait faciner par, la beauté de ces lieux, et le jeune homme pu enfin apprécier la beauté du silence, du vent qui caresser les arbres, le bruit des feuilles que l'on écrasser sous nos pas, tout ceux-ci le jeune homme apprécier fortement, et il entendu la jeune demoiselle pronocer des paroles incompréhensibles, mais ne dit rien.

Puis après quelques minute de marche, le jeune reita se stoppa net, enleva son sac à dos a même le sol et se mit assis sous un arbre, afin de profiter du paysage, il ouvrit son sac et en sortit son paquet de cigarette, il en prit une qu'il alluma aussitôt puis tendit le paquet en direction de la jeune demoiselle plus que casse pieds, la ragrdant un instant avant de prendre la parole.

-Tu en veux une? Prend en une si tu veux.

Reita lui tendit son paquet de cigarettes en attendant que cette demoiselle se serve. Et oui le jeune homme aux cheveux blond peu être d'humeur charitable de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Jeu 16 Sep 2010 - 19:30

Alors que mon interlocuteur sembla se poser et que j'étais raccrochée à sa présence dû à ma phobie, je me contenta de rester simple. Oui, ça m'arrive ... De temps en temps. Je pris alors moi aussi une cible et me laissa glisser le long du tronc avant de toucher l'herbe fraiche avec mes fesses. Alors que j'étais partie pour dormir un bon moment dans ce silence il l'interrompi pour me demander si j'en voulais une. C'est uniquement à ce moment là que je tourna ma tête dans sa direction, je n'avais même pas remarqué qu'il avait une clope en bouche. Depuis quelques minutes j'avais de plus en plus de mal à le comprendre bien que je n'essayais pas vraiment. J'essaya de cacher un petit sourire narquois mais je voulais qu'il voie que je me forçais à ne pas sourire et c'est exactement ce que je réussis à faire. Mon petit jeu allait reprendre où je l'avais laissé un quart d'heure plus tôt. D'une voix douce je me décida à lui répondre après quelques instants de "fausses" hésitations :

- Je ne peux pas parler, désolé (;

Son visage reflétait ce qu'il pensait de moi, en gros pas grand chose je me dis mis à part qu'il devait me prendre soit pour une effronté, soit pour une conne, soit les deux. Au moins j'étais fixée mais je n'étais pas prête de le lâcher de si tôt. Mon humeur, encore très bonne pour le moment, m'aida à prendre la bonne décision. Effectivement je ne pouvais pas le laisse là comme ça sur ses quelques mots alors que je l'agace depuis le départ et qu'il se forçait apparemment à se la jouer gentil. Prise d'un élan de gentillesse, ou peut-être de pitié, je me la joua plus fine.

- Non merci, j'en ai. Tu viens souvent ici ?

Sans pouvoir me contrôler j'entremela mes doigts dans mes cheveux tout en le fixant dans les yeux. Mes yeux noirs le scruptaient dans chacun de ses gestes, ses mouvements m'hyptonisais. Je ne sais si c'était la nicotine ou lui qui m'intéressais mais je ne pouvais pas le quitter des yeux. Il devra s'y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Jeu 30 Sep 2010 - 17:08

Reita se doutait bien que cette fillette se foutait bien un peu de sa tronche, mais il ne lui fit même pas une seule remarque sur son insolence. Allumant sa cigarette, commençant à la fumer, tout en fixant la demoiselle de son regard charmeur, avec un petit sourire en coin.

Le jeune homme ne la quitta pas des yeux la fixant sans complexe, la déshabillant du regard, prit dans ces penser il commença à sourire comme jamais il n'avait encore sourit, à cette jeune femme, puis elle ouvrit la bouche, pour le sortir dans ses pensées pas très catholique du tout cela dit en passant, il ne les avaient jamais très seines. Elle lui demanda si il venait souvent ici, le jeune homme sortit de ses pensées, et leva la tête au ciel.

-Moi, oui cela m'arrive de venir de temps en temps, pour me reposer, et écouter la nature, tel une douce mélodie, de musique.

Reita regarda la jeune femme et li fit un sourire.

-Et toi, tu viens souvent ici? Attend, non je ne pense pas que tu doit venir souvent, vu que tu as besoin que l'on t'accompagne pour entré dans cette forêt.

Reita se redressa un peu mais resta toujours assis regardant cette jeune demoiselle, en attendant une quelconque réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Lun 25 Oct 2010 - 22:46

J'avais du mal à le comprendre.Il voulait du silence, de ne plus avoir à me supporter et le voilà parti dans ses pensées tout en me fixant depuis plusieurs secondes. Cependant je ne le laissa pas me perturber pour autant ayant l'habitude d'être dévisagée pour diverses raisons. Toujours assise contre l'arbre, je ferma les yeux lentement tout en me laissant bercer par le bruit du vent, des feuilles et de l'herbe. Je ne tarda pas à sentir l'odeur de la nicotine mais j'avais bien trop d'égo pour lui en redemander une ... Je me contenta alors de réouvrire mes yeux noirs et de le regarder droit dans les yeux. Effectivement, lui non plus n'avait pas bougé dans ce lapse de temps.

Le garçon me lâcha un bref sourire une fois avoir répondu à ma question mais ce n'était pas pour autant que je changerais d'avis. Non, j'avais toujours la folle idée de l'enquiquiner jusqu'au bout. Il n'avait pas été très sympa non plus il faut dire donc il n'avait que ce qu'il méritait. Je lui donnerais peut-être un jour la vraie image de Nanami Kaetzu mais pour le moment je préférai jouer le rôle d'une gamine stupide et tétue.

En contre partie de son bel effort de me sourire, je tourna les yeux vers le ciel et lâcha un soupire de non satisfaction quand il sembla se vanger avec sa petite reflexion. Toujours d'un air boudeur, je pris appuie sur mes bras et mes jambes tout en restant en position assise je leva mes fesses puis les reposa et les releva ainsi de suite pour me rapprocher de lui afin de lui prendre des mains sa clope avant de tirer une longue late dessus. Un manque ... Surement. Une fois comblé, je souffla la reste de la fumée dans son visage tout en lui retendant la fin de sa cigarette.

- Oh si je viens souvent. Les hommes sont très sensibles au charme féminin, le seul avantage avec ceux comme toi c'est qu'on a besoin de rien pour parvenir à ses fins. Je te remercie pour être toi-même.

Un sourire illumina mon visage. Biensure que je le provoquai mais c'était de bonne guerre. Quelques secondes plus tard, je posa sa tête sur son épaule sans lui demander quoique ce soit ... Après tout, à quoi bon ?

- C'est quoi ton genre ?

Cette question se suivit d'un regard en sa direction mais il était dure pour lui de le remarquer n'étant pas en face de moi. Comme une démangeaison, un tic, je replaça sa frange correctement alors que celle-ci était déjà bien en place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Jeu 11 Nov 2010 - 20:00

Toujours droit et assis contre un arbre le jeune homme ne quitta pas la demoiselle des yeux, après lui avoir balancer une réponse et une question par la suite il la regardait toujours, celle-ci, était assise non loin de lui fermant et rouvrant les yeux regardant le ciel, au moindre sourire que Reita pouvait lui faire, cela amuser beaucoup le jeune homme.

Puis Reita vit la demoiselle se déplacer lentement vert lui, une fois assez près de lui, elle lui prit sa cigarette des mains tira une latte, comme si elle était en manque, mais Reita ne dit rien il ne voulait pas lui faire une quelconque remarque cette fois-ci ce qui peut être assez étrange car il n'aimer pas qu'on lui prenne ses affaires des mains, mais bon que voulez vous on ne peut pas être méchant à tout bout de champs. Puis elle prit la parole, en disant au jeune homme qu'elle y venait souvent avec quelques sous entendu sur les garçon en général, mais sans oublier de mettre Reita dans le même sac.

Puis, c'est avec douceur elle posa la tête du jeune homme sur son épaule, le jeune homme la laissa faire si cela pouvait lui faire plaisir, à quoi bon faire quelconques remarques si cela peut lui faire plaisir, et puis Reita n'était pas aussi mauvais qu'il voulait le laisser paraître, c'était une image qu'il voulait donner de lui-même, une image pour éloigner certaine personne de venir à sa rencontre...

Ensuite Nanami posa une étrange question au jeune homme, "C'est quoi ton genre?", mais que voulait-elle dire par cela... C'est avec le sourire qu'il prit cette drôle de question. Puis par on ne sait quel envie de toucher les cheveux blond du jeune homme, elle replaça la mèche du jeune bassiste, sans doute une marque d'affection de la part de cette demoiselle...

-Mon genre? Tu entend quoi par cette question?

Reita réfléchit un petit moment avant d'avoir une petite illumination, certes cela lui arriver pas souvent, mais sa lui arriver de réfléchir de temps en temps.

-Tu veux sans doute parler de mon genre de fille? Car si c'est cela, et ben c'est un très grand secret, dont je ne te dévoilerais point, je te laisse le découvrir par toi même jolie demoiselle.

Reita fit un sourire, et oui il ne voulais pas dire ce qu'il cacher au plus profond de lui même, il aimait laisser une part de mystère que beaucoup de personnes aimaient chercher ce qu'il cacher, et parfois cela pouvait être très amusant de savoir ce que les personnes peuvent voir en vous, mais c'est la plus part du temps tout le contraire de la personne.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Dim 19 Déc 2010 - 20:17

    Il faisait comme si il ne comprenait pas ... Je n'allais pas croire qu'il ne comprenait pas ma question m'enfin il y répondit enfin ... ou presque. Enfait, il ne me répondit pas du tout c'était plus simple. Qui sait ? Peut-être une fille blonde, à forte poitrine, bien foutue, qui ne dis jamais rien, qui l'écoute et qui sait le réconforter quand ça va pas. J'essayais donc de m'imaginer toutes les possibilités dans ma tête ensuite pour une brune, une rousse etc mais enfait toutes les combinaisons étaient possibles. J'aurai pu deviner sans erreur celle qui lui fallait si j'en savais un peu plus sur lui mais il n'est pas très bavard.

    Toujours ma tête appuyée contre son épaul, les yeux fermés je repris la parole d'une voix pleine d'assurance comme si j'étais sure de ce que j'avançais ...

    - Du peu de ce que tu m'as montré de toi je dirai que tu t'enfou du physique qu'elle soit blonde, rousse, chatain ... que son corps n'est pas la chose que tu recherches le plus mais une personne qui saura t'écouter, te rassurer dans les moments de solitudes, qui arrivera à te faire parler, qui te rendra le sourire et qui reste simple, discrête ... rien d'extravagant. Je me trompe ?

    Moi qui devais me taire, j'avais surement trop du parler à son goût ce qui me fis sourire mais je n'en rajouta pas. Après tout, peut-être que pour une fois j'avais tout faux. Le silence prit place, j'attendais une quelconque réaction de sa part, un avis ...

    Toujours les yeux fermés, je faillis m'endormir. C'était trop, je devais bouger mais que faire ? Il était là, assis et je sais pertinemment que ce n'est pas moi qui pourra le faire se lever. Je lâcha alors un nouveau soupire dans l'espoir qu'il comprenne quelque chose ... Mais apparament je pouvais toujours courir. Tant pis, j'irai par la force vu qu'il n'est pas le genre à mordre à l'ameçon par le charme et la drague.

    D'un coup sans prévenir je me retira ma tête puis me releva. Je pris plusieurs secondes à m'étirer puis me retourna vers lui, le fixant dans les yeux et lui tendant mon bras dans le vide ...

    - Aller viens, on bouge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Mar 21 Déc 2010 - 14:35

Reita était toujours assis contre l'arbre, la tête de la jeune fille sur son épaule, elle reprit la parole, en lui déblatant une théorie sur son genre de fille... Le jeune homme ne pu s'empêcher de rire aux éclats, non pas parce qu'elle l'avait percée loin de la mais, cela le fessait rire, car il n'avait jamais rien entendu de pareil... C'est alors qu'il se redressa un peu pour s'installer un peu mieux... Avant de se lever car Nanami voulais bouger de cet endroit...
 
-Alors, d'une j'ai des préfèrences pour les filles, de deux je ne veux surtout pas qu'elle soit introvertie, mais plutôt le contraire, les filles sages et de bonnes famille très peu pour moi, et en ce qui me concerne je suis bien seul, je suis libre comme le vent, libre de mes actes pas de contraintes, je vois qui je veux quand je le veux...
 
Reita s'alluma une cigarette, tendit le paquet à Nanami, avec le sourire, mais il ne lui dévoila pas son genre de fille, car cela ne la regarder point et personne d'autre en faite...
 
-Et toi c'est quoi ton genre d'homme?
 
Reita lui retourna la question, tout en la fessant passer devant lui pour aller marcher un peu, il fuma sa cigarette tranquillement, parfois celui-ci fermer les yeux, et prenait de très grandes inspirations de temps à autres...
 
-Tu veux aller où?

Reita lui fit un sourire en gardant ses yeux dans ceux de Nanami...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Jeu 23 Déc 2010 - 0:15

    Je resta là, à le fixer. Il riait aux éclats, de quoi ? Je ne sais pas. Surement ma fausse tentative pour percer son secret. Il était rare que je me trompe mais je savais moi même que c'était voué à l'échec car je ne savais rien de lui ... Une fille extravertie. Bien. En vérité, je vais finir par croire qu'il n'a pas genre mais je m'enfou. La seul intérêt que j'avais en posant cette question c'était d'espionner le moindre geste ou parole. C'était un peu comme un cobaye ~ Mon cobaye.

    Il n'avait donc pas l'intention de me le dire ... je vois que son genre c'est le mystère. Il voulait faire le mec dure, qui aime le silence un peu genre Rock'n'Roll ... Cela me faisais bien sourire intérieurement mais je ne l'exprima pas. Je me contenta de lui prendre une cigarette lorsqu'il me tendit son paquet ainsi que son briquet pour l'allumer.

    - Merci.

    Mon genre ? Ces mots me firent sourire mais je ne garda pas longtemps car je ne tardis pas à tirer sur la première latte de la clope. J'en profita pour fermer les yeux. Ici, tout était calme sans personne pour harceler de questions ou entendre le piétinement. Revenons, je réouvris mes yeux et le regarda dans les yeux. Je pris mon temps, commençant à marcher sans lui répondre sur notre futur destination.

    - Suis moi ... Tu disais ? Mon genre de mec ? Qui te dis que je ne suis pas lesbienne ?

    Je tira une nouvelle fois une latte sur ma clope, le sourire aux lèvres. Biensure que je le faisais marcher, j'étais juste curieuse d'analyser son nouveau comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Jeu 30 Déc 2010 - 22:36

Reita fini de fumer sa cigarette, gardant les mains dans ses poches tout en continuant de suivre Nanami, d'un pas sur et sereins, lorsque celui-ci lui retourna la question à laquelle il avait répondu peu de temps avant la jeune femme lui répondit par une autre questions... Reita se stoppa net, tout en regardant la jeune femme et haussa les épaules...

-Tu sais, tu peux être lesbienne, bi ou hétéro cela ne me regarde pas mais cela ne répond point à ma question... Alors évite de répondre par d'autre question...

Le jeune homme reprit la marche derrière la jeune femme, il ne savait toujours pas ou elle l'emmener... Si sa se trouve elle l'emmener dans un endroit ou elle ferais subir les pires atrocité du monde au jeune homme... Reita eu un frisson le parcourir tout le long de son corps lorsque cette penser le traversa... Il secoua sa tête de gauche à droite essayant de ne point penser à ce genre de situation qui serais improbable... Mais qui sais ce que l'avenir nous réserve... Même Reita ne le savait pas... Bref... Le jeune homme réitéra sa question une seconde fois...

-Bon tu va me dire ou tu m'emmènes ou tu va me faire poireauter encore longtemps comme sa... Car la je vais commencer à penser à des choses qui ne sont sans doute pas vrai...


Reita se tu après cette phrase de peur d'en avoir trop dit... Il resta toujours un peu en retrait derrière elle, tout en continuant de la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   Lun 21 Fév 2011 - 19:40


Je souris et haussa les épaules tout en continant ma marche. Alors comme ça, Monsieur-je-m'enfou-de-ta-vie voulait avoir une réponse à sa question. Il semblait vraiment de mauvaise humeur et cela m'amusais beaucoup, oui il me faisait sourire et me mettait d'humeur taquine comme il répondait à tout ce que je disais et le prenait au premier degrés. Je ne sais pas s'il fais exprés d'être ainsi ou s'il l'est réellement mais ça m'importais peu. D'ailleurs, je crois qu'il s'est arrêté mais je n'aime pas montrer un intérêt quelqconque aux autres alors je ne me retourna pas. Je savais qu'il n'allait pas me laisser en plan comme ça ... Sinon pourquoi aurait-il accepter de m'accompagner ? Je me racla la george et d'un ton enjoué, je lui répondis enfin ... Après tout il faut savoir se faire désirer. Et ça, je savais très bien le faire.

- Si tu insistes, je ne savais pas que cela pouvait t'intéresser à ce point. Mon genre de mec ? Je ne sais pas ... quelqu'un de classe, doué au lit, sur de lui et qui ne pense qu'à lui. J'aime les égoistes et les infidèles. Bizarre non ?

Ma voix était douce sereine lorsque je me mis à énumérer les points importants qu'un homme doit avoir pour me plaire. Je n'aime pas m'encombrer, je crois maintenant Reita est fixé. Mais il se remit à me questionner et me demanda où je l'emmenais. Le seul hic, c'est que je n'en savais rien. J'hésita à lui avouer la vérité et l'idée qu'il puisse s'imaginer que je sois ce genre de fille me faisait tout aussi rire. Il n'avait pas tord ... Je me retourna brusquement pour lui faire volte face et d'un sourire narqua je le dévisagea de bas en haut, amusée.

- Et tu crois être mon genre ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une phobie non contrôlée [Pv Reita]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une phobie non contrôlée [Pv Reita]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout est sous contrôle
» Le contrôleur doit se réveiller [Royaume kinétiques]
» Il était une fois, dans une contrée lointaine... [Endolion]
» [Sondage] Quelle est votre plus grosse phobie ?
» Votre Chewing-gum va visiter d'autres contrées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beware... :: Forêt Dense-
Sauter vers: